Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
Madonna : Sa fille Lourdes torride en string pour un shooting sexy
Madonna : Sa fille Lourdes torride en string pour un shooting sexy
Lea Michele : Odieuse bien au-delà de la série Glee, une collaboratrice en pleurs
Lea Michele : Odieuse bien au-delà de la série Glee, une collaboratrice en pleurs
Angelina Jolie séparée de Brad Pitt : elle se montre exigeante pour son remplaçant !
Angelina Jolie séparée de Brad Pitt : elle se montre exigeante pour son remplaçant !
Biographie

Naissance : Le 6 Décembre 1967

Âge : 53 ans

Métier : Acteur / Réalisateur / Producteur / Scénariste / Humoriste

Signe astrologique : Sagittaire

Pays : Etats-Unis

Ville : New York

Créateur compulsif, Judd Apatow a révolutionné l'univers de la comédie, entre les films qu'il a produits et ceux qu'il a réalisés, avec une bande de comédiens récurrents. Parfois trash, toujours drôles, les films qui portent la touche Apatow sont devenus des classiques. Marié depuis 1997 avec Leslie Mann, rencontrée sur le tournage de Disjoncté, il est père de deux filles aperçues dans plusieurs de ses films.

Judd Apatow naît à Flushing, dans le Queens, à New York, le 6 décembre 1967. Sa mère s'occupait de gérer le label de disques fondé par ses père et grand-père, qui avait, entre autres, produit le premier album de Janis Joplin et travaillé avec des géants du jazz tels que Charlie Parker, Dizzie Gillespie ou Sarah Vaughn. Son père travaillait dans l'immobilier. Dans cette famille juive mais non religieuse, Judd Apatow grandit avec son frère aîné et sa soeur cadette, puis ses parents divorcent quand il a 12 ans et les enfants sont séparés entre grands-parents maternels, mère, et, pour Judd, son père, avec lequel il vit toute la semaine, les week-ends étant réservés à sa mère. Tout comme les vacances, d'ailleurs. Et justement elle travaille tout un été dans un comedy club, où le jeune Judd découvre les vertus du stand-up.

L'humour devient alors une obsession, ses héros sont les Marx Brothers, Steve Martin et Bill Cosby, et, pour s'approcher de ce milieu, il trouve un job de plongeur dans un comedy club de Long Island. Au lycée, à Syosset, où il vit, il pratique le jazz et présente un programme d'humoristes appelé Comedy Club sur la radio de l'école. Une émission qu'il a créée pour apprendre des humoristes qu'il reçoit, après les avoir séduits au téléphone. Il va ainsi interviewer Steve Allen, Howard Stern, John Candy, Harold Ramis, Jerry Seinfeld...

Scénariste et producteur

A 17 ans, il monte lui-même sur scène. Après son bac, en 1985, il part pour Los Angeles et s'inscrit à l'Université de Sud-Californie en cours de scénario. Il en profite pour organiser de nombreuses comedy nights sur le campus, qu'il présente lui-même. Il devient un habitué de The Improv, à Hollywood, un comedy club où il est spectateur assidu et parfois acteur. Puis il abandonne ses études en deuxième année et s'installe en coloc avec Adam Sandler, qu'il a rencontré à The Improv. Peu après il est présenté au comédien Gary Shandling, qui l'engage pour lui écrire des vannes pour la présentation des Grammy Awards 1991, dont il doit être le maître de cérémonie. Ensuite, il coproduit des émissions spéciales pour Jim Carrey ou Roseanne Arnold, avant de créer et produire le Ben Stiller Show pour Fox. Il a rencontré Ben Stiller à un concert d'Elvis Costello et les deux humoristes sont devenus amis. Malgré d'excellents critiques et un Emmy Award pour Apatow, la Fox met fin à l'émission en 1993.

Il part alors travailler sur le Larry Sanders Show sur HBO, comme auteur et consultant producteur, avant de prendre plus de responsabilités encore. Il récolte six nominations aux Emmy Awards pour son travail auprès de Larry Sanders. En 1995, il coécrit avec Steve Brill le film La Colo des gourmands, avec Ben Stiller en tête d'affiche, puis il est appelé pour intervenir sur le film Disjoncté (1996) avec Jim Carrey, Matthew Broderick, Owen Wilson, Ben Stiller, Jack Black et une jeune comédienne nommée Leslie Mann. Sa science du comique est désormais reconnue dans le métier, il retouche les scénarios de deux films de Jim Carrey (Menteur, menteur et Bruce tout-puissant) et deux autres de son ami Adam Sandler (Happy Gilmore et Wedding Singer : demain on se marie). En 1999, il crée une sitcom, Sick in the head, avec David Krumholtz en psychiatre et Amy Poehler en patiente suicidaire, et devient producteur exécutif de la série Freaks and Geeks, qui remporte plusieurs prix. Il écrit et réalise, en outre, plusieurs épisodes de la série. Il enchaîne avec Les Années Campus, qu'il crée et produit avec Seth Rogen et plusieurs acteurs de Freaks and Geeks.

La marque Apatow

En 2004, Judd Apatow revient au cinéma en produisant Présentateur vedette : la légende de Ron Burgundy avec Will Ferrell, un succès au box-office, et sa suite, Légendes vivantes (2013). Mais entre-temps il a signé son premier film comme réalisateur, 40 ans, toujours puceau, qu'il a coécrit avec Steve Carell, qui l'interprète. Le film débute à la première place du box-office, récolte 175 millions de dollars de recettes et quantité de prix et nominations, tout en établissant les codes d'un nouveau style de comédie. Judd Apatow confirme sa prééminence sur le genre en co-écrivant Braqueurs amateurs (2005) avec Jim Carrey et Tea Leoni, qui génère plus de 200 millions de dollars de recettes.

Il réalise ensuite la comédie romantique En Cloque, mode d'emploi (2007) avec Seth Rogen, Katherine Heigl et Leslie Mann, devenue son épouse en 1997, qui réalise encore plus recettes et se voit couverte de louanges par la critique. La même année, il produit Supergrave, écrit par Seth Rogen sur les conseils d'Apatow. Joué par Jonah Hill, Supergrave débute n°1 au box-office et signe un autre succès, confirmant une fois encore que Judd Apatow est devenu une "marque" en faisant exister des comédies pour un public plus adulte, qui n'hésite pas à les regarder, sûr d'y trouver des dialogues et des situations qui en quelque sorte "pervertissent" le genre. Il produit ensuite Walk Hard : The Dewey Cox Story (2007), Drillbit Taylor, garde du corps (2008) avec Owen Wilson et Leslie Mann, Sans Sarah, rien ne va ! (2008) avec Mila Kunis et Kristen Bell, Frangins malgré eux (200) avec Will Ferrell et John C. Reilly, Délire Express (2008) avec Seth Rogen et James Franco. En supplément, il co-écrit Rien que pour vos cheveux (2008) - nouveau triomphe au box-office.

Tous ses films sont tournés avec des budgets modestes et il évite d'utiliser des stars, préférant faire jouer son équipe de comédien fétiches, ce qui permet de signer des succès répétés. Il monte alors la société Apatow Productions et engage comme auteurs des gens avec lesquels il a déjà travaillé, auxquels il fait confiance tout au long de l'élaboration du projet - à l'inverse des autres compagnies, qui établissent des strates rigides dans la chaîne de production.

Féminin

En 2009, il poursuit sa carrière de producteur avec L'An 1 : Des débuts difficiles, avec Jack Black, et de réalisateur avec Funny People, qui réunit Adam Sandler, Seth Rogen et Leslie Mann. Il y injecte plus d'éléments dramatique qu'à son habitude et le film, s'il récolte de bonnes critiques, n'est pas un succès notable. Il produit ensuite la suite de Sans Sarah, rien ne va, American Trip (2010) avec Jonah Hill et Russell Brand, et bat les records avec Mes Meilleures amies (2011), comédie devenue culte deux fois nommée aux Oscars et aux Golden Globes qui flirte avec les 300 millions de dollars de recettes. Avec sa distribution presque exclusivement féminine menée par Kristen Wiig et Melissa McCarthy, le film ouvre une porte en grand pour faire accepter l'humour et la comédie de cette moitié de la population jusque-là négligée.

Il poursuit dans cette voie, après avoir découvert le premier film ultra-indépendant de Lena Dunham, en produisant sa série, Girls, qui va marquer son époque, par son sujet et sa façon de mettre en scène. Il ne s'éloigne pas pour autant de la comédie plus classique et produit Peace, love, et plus si affinités (2012) avec Jennifer Aniston et Paul Rudd en couple qui quitte New York pour vivre dans une communauté hippie. Il produit aussi Cinq ans de réflexion (2012) avec Jason Segel et Emily Blunt, avant de signer son quatrième film comme réalisateur : 40 ans : mode d'emploi, avec les incontournables Paul Rudd et Leslie Mann, qui reprennent leurs rôles de En Cloque : mode d'emploi, augmentés de Jason Segel, Melissa McCarthy et Megan Fox.

Judd Apatow s'éloigne un peu de son humour décalé pour produire la comédie dramatique et musicale New York Melody (2013), avec Keira Knightley et Mark Ruffalo. Tandis qu'un épisode des Simpsons qu'il avait écrit 22 ans auparavant est enfin réalisé et diffusé, il propose un cinquième film de sa patte, Crazy Amy (2015), avec Amy Schumer dans ce film doublement nommé aux Golden Globes. Un nouveau succès, pourtant entaché contre son gré d'avoir servi de cadre à un fait divers : c'est durant une projection du film, à Lafayette en Louisiane, qu'un tueur de masse fait irruption dans un cinéma et tue et blesse plusieurs spectateurs. Marqué par cet événement dramatique, Judd Apatow retourne au stand-up en novembre 2017 et donne un spectacle au Carnegie Hall de New York, avec ses amis humoristes, au profit d'une association qui lutte contre la violence armée et pour le contrôle des jouets préférés des Américains.

En famille

En 2016, Judd Apatow crée la série Love pour Netflix, dont il est à la fois l'auteur et le producteur, et qui va durer trois saisons. Il produit également Crashing, une série pour HBO sur un comédien de stand-up, joué de façon quasi autobiographique par Peter Holmes. Pour Netflix encore, il produit Pee Wee's Big Holiday, un film de Paul Reubens, alias Pee Wee Herman. En 2017, il produit la comédie romantique inter-ethnique The Big Sick, nommée à l'Oscar du meilleur scénario, tournée avec un budget minimal pour des recettes dix fois supérieures et une flopée de récompenses.

Une soirée spéciale consacrée à son stand-up sur Netflix, un petit rôle dans le film The Disaster Artist (2017), un documentaire musical, un autre sur son parrain dans le métier, Gary Shandling : la fin des années 2010 est plus calme pour l'homme qui a synthétisé son époque à travers un humour décapant, adulte et généreux.

Avec Leslie Mann, qu'il a épousée en 1997 et fait jouer dans cinq de ses films, il a deux filles, Maude et Iris, qui elles-mêmes ont joué dans plusieurs de ses succès. Maude figurait d'ailleurs dans Le Roi de Staten Island, le nouveau film de son père, en 2020.

Dernières news
Photos