Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Whitney Houston : cocaïne, problèmes cardiaques, les causes de son décès

Mort de Whitney Houston : cocaïne, problèmes cardiaques, les causes de son décès
Whitney Houston en 2009.
2 photos
Lancer le diaporama

Le 11 février dernier, la grande diva de la soul, Whitney Houston, 48 ans, était retrouvée morte, noyée, dans sa chambre du Beverly Hilton. Des funérailles grandioses et émouvantes ont eu lieu, mais les causes de la mort de la chanteuse n'avaient pu être déterminées sans qu'une autopsie ne soit pratiquée.

Hier, jeudi 22 mars, le rapport du légiste est tombé et a été révélé par Craig Harvey, porte-parole du bureau du médecin légiste de Californie. C'est un combinaison de trois facteurs - la prise de cocaïne, des problèmes cardiaques et une noyade accidentelle - qui a causé la mort de la chanteuse, laquelle aurait glissé sous l'eau, ce qui aurait entraîné la noyade.

Le légiste a ainsi expliqué que la star "avait été victime d'un malaise cardiaque qui a été amplifié par la consommation de cocaïne. La combinaison des deux a engendré sa noyade". La mort de la grande chanteuse, dont la mémoire avait été célébrée lors des Grammy Awards, est donc accidentelle, et la piste du meurtre a été écartée.

D'autres substances ont été retrouvées dans l'organisme de la chanteuse qui connaissait une descente aux enfers depuis les années 2000 - de la marijuana et des traces de Xanax, de Flexiril et de Benadryl - mais n'ont pas contribué à sa mort.

Le rapport final du médecin légiste sera rendu public dans deux semaines.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image