Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Whitney Houston : La naissance d'une voix, d'une star, d'une pionnière

Mort de Whitney Houston : La naissance d'une voix, d'une star, d'une pionnière
Whitney Houston en 2004 aux World Music Awards
61 photos
Lancer le diaporama
Whitney Houston en 2004 aux World Music Awards

Whitney Houston est morte ce samedi 11 février après-midi dans sa chambre du Beverly Hilton Hotel, à Los Angeles. D'après le site américain TMZ.com, les secours ont prononcé la mort à 15h55. Le corps de la chanteuse a été identifié par des membres de sa famille et des amis sur place. Un porte-parole de la star annonçait le décès dans la foulée. Toujours selon TMZ, aucune drogue illégale n'a été trouvée dans la chambre de la chanteuse, seulement des médicaments. Il se pourrait que la chanteuse soit morte noyée dans sa baignoire, seule une autopsie pourra le déterminer.

Whitney Houston avait 48 ans et une fille Bobbi Kristina, 18 ans. Ces dernières années, sa bataille contre la drogue et l'alcool semblait occuper tout l'espace. Un come-back raté en 2009 avec l'album I Look To you et la tournée mondiale catastrophique qui a suivi n'ont rien arrangé. Petit à petit, une partie du grand public a oublié ce qu'était l'essence même de Whitney Houston : une voix exceptionnelle, sans doute la plus grande de ces 30 ans dernières années, et une artiste de tous les records.

Une voix et ses bonnes étoiles

Whitney Houston naît le 9 août 1963 à Newark dans le New Jersey. Elle baigne dans le gospel dès son plus jeune âge. Sa mère Cissy Houston est une chanteuse réputée, ses cousines Dee Dee et Dionne Warwick également. Aretha Franklin est sa marraine. À l'âge de 11 ans, elle commence a suivre sa mère en tournée et à la rejoindre sur scène à l'occasion. Son adolescence est parsemée d'enregistrements en tous genres : on la retrouve dans les choeurs du fantastique I'm Every Woman de Chaka Khan. Au début des années 80, elle entame une carrière de mannequin. Elle devient l'un des visages teen les plus populaires et la première jeune fille de couleur à faire la couverture du magazine Seveteen... Whitney Houston est décidément destinée à entrer dans l'histoire. En 1983, la musique la rattrape.

Après l'avoir entendue chanter auprès de sa mère, un directeur artistique d'Arista Records convainc son patron Clive Davis de venir écouter Whitney. Lui aussi craque pour la chanteuse et lui propose un contrat d'artiste qu'elle signe. Ce n'est pas facile de lui trouver des chansons, la mode n'est pas aux voix gospel, plutôt à la dance et au rock FM. Après des mois de travail et de recherche, l'album Whitney Houston est dans les bacs en mars 1985. Malgré les bonnes critiques, les ventes sont très moyennes. Une série de singles numéro un - Saving All My Love for You, How Will I Know et Greatest Love Of All - et une victoire aux Grammys Awards changeront la donne : l'album atteint la première place des charts en mars 1986. Whitney est la première artiste féminine à placer un album numéro un. Cette entrée royale dans le monde de la musique bouleverse l'industrie et ouvre la voie à Janet Jackson ou Mariah Carey. La légende est en marche.

I wanna dance with my bodyguard

Le second album de la star, sobrement intitulé Whitney est critiqué car trop similaire au premier. Si les journalistes font la fine bouche, le public suit : 20 millions d'albums écoulés dans le monde et le méga-tube I Wanna Dance With Somebody (Who Loves Me). En 1990, Whitney Houston prend une direction plus urbaine avec son album I'm Your Baby Tonight. Whitney Houston travaille avec L.A. Reid & Babyface ou encore Stevie Wonder. La chanteuse embarque pour son troisième world tour. Elle est au top, mais dans cet autoroute de tubes qu'elle s'est tracé, elle n'a encore rien vu !

En 1992, Whitney Houston et Kevin Costner sont les stars de Bodyguard. L'histoire d'une star, harcelée par un détraqué, qui tombe amoureuse de l'agent engagé pour la protéger. Le film devient l'un des plus gros succès du box-office, mais la bande originale fait encore mieux : avec 44 millions de copies écoulés, l'album de Whitney est la B.O. la plus vendue dans le monde. Sur le disque, elle reprend à son compte une chanson de Dolly Parton baptisée I Will Always Love You qui restera à jamais liée à sa carrière. Entre performance sportive et émotion exceptionnelle, cette version de Whitney Houston est à n'en pas douter l'archétype de la performance vocale idéale. Ce titre deviendra aussi une malédiction pour l'artiste : quand elle reviendra sur scène en 2009 après des années d'absence et la voix abîmée par ses excès, les vidéos de ses prestations catastrophiques d'I Will Allways Love You feront le tour du monde.

Pour l'heure, après une nouvelle tournée mondiale applaudie, nous voilà en 1998. Whitney Houston joue au cinéma (Où sont les hommes ? en 1995 et La femme du pasteur en 1996) et souhaitait sortir un premier best of agrémenté de quelques titres inédits. En studio, le travail est si fructueux que l'idée du best of est repoussée. Place à l'album My love is your love. Whitney Houston continue sa collaboration avec Babyface, mais travaille également avec Missy Elliott, Lauryn Hill et Wyclef Jean. C'est son premier album original en huit ans et c'est un succès. L'album contient un duo avec Mariah Carey, When you believe, qui remporte l'oscar de la meilleure chanson originale pour le film Le Prince d'Égypte. Whitney Houston termine la décennie en douceur et avec un best of très attendu qui contient notamment sa version de l'hymne américain (culte !) et If I Told You That avec George Michael.

Viennent les années 2000, très compliquées pour Whitney Houston. Depuis 1992, elle est l'épouse de Bobby Brown qui a sur elle une influence des plus controversées. En mai 2000, on découvre de la marijuana dans les bagages de monsieur à l'aéroport d'Hawaï. L'image de Whitney est égratignée. En 2002, elle donne une interview surréaliste à Dianne Sawyer et déclare le fameux : "Crack is wack", le crack, ça craint ! Personne n'y croit. C'est le début de la fin...

À suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image