Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Nelson Monfort se dit "totalement innocent", mais...

Nelson Monfort se dit "totalement innocent", mais...
Captures d'écran de la vidéo de Nelson Monfort pour Athlenergy.com, filiale d'Areva.
3 photos
Lancer le diaporama

Accusé d'avoir accepté un "ménage" pour le compte d'Athlenergy.com, un site consacré à l'athlétisme de la société Areva, Nelson Monfort a été suspendu du service des sports de France Télévisions selon une information LePost.fr. Le journaliste a affirmé, lundi soir à l'AFP, qu'il se sentait "totalement innocent" des faits reprochés et qu'il n'admettait qu'une "négligence".

"Je suis totalement innocent dans cette histoire", a expliqué le journaliste du service des sports. "Je suis en train de vivre une des plus grandes injustices professionnelles de ma carrière". Nelson Monfort a prêté son image et réalisé des interview pour Athlénergy, filiale d'Areva, principal sponsor de la Fédération française d'athlétisme, en prévision des Championnats d'Europe en salle qui se tiendront ce week-end à Paris.

"J'ai été contacté pour faire des interviews d'athlètes. J'en ai fait quatre. Ma seule négligence, c'est d'avoir tourné une petite bande-annonce où Areva était cité", a expliqué Nelson Monfort. "Mais je n'ai rencontré personne de cette société. C'était une proposition journalistique, à laquelle j'ai apporté une réponse journalistique. Il n'y a rien de répréhensible". Le journaliste n'a "rien touché" et "renoncé à toute rémunération". Il réitère ainsi les explicitons données, la semaine dernière, sur Europe 1. Mais Nelson il y a une différence entre "rien touché" et "renoncé à toute rénumération" ? Pourquoi ne pas dire "il n'a jamais été quesion de quelque rénumération que ce soit" ? Sinon le terme "renoncé" peut laisser sous-entendre qu'une rénumération était prévue mais que vous l'avez abandonné... depuis le pataquès ?

Du côté de France Télévisions, Daniel Bilalian, patron des sports, contacté par l'AFP affirme qu'une "enquête interne est en cours" et qu'il n'y a eu "ni suspension, ni mesure conservatoire". Pourtant, Nelson Monfort ne réalisera pas d'interviews comme convenues lors des Championnats d'Europe. Il sera remplacé dans sa tâche par Alexandre Boyon.

À France Télévisions, il est interdit de faire un "ménage" sans l'autorisation de la direction. Nelson Monfort assure que sa demande, qui "n'a pas suivi le cheminement habituel", "a été retrouvée entre temps". Il se refuse à tout commentaire sur son remplacement par Alexandre Boyon, préférant réserver ses explications à Daniel Bilalian qu'il doit rencontrer dans les jours à venir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image