Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nouvelle Star 2015 : Kevin éliminé malgré son caleçon, Maëva et Emji incroyables

54 photos
Lancer le diaporama
Kevin éliéminé de Nouvelle Star sur D8, le jeudi 5 février 2015.

Réactualisation : Malheureusement pour D8, le troisième prime des lives de la Nouvelle Star a connu une baisse de 201 000 téléspectateurs. Néanmoins, ils étaient 1,1 million de curieux, soit 4,8% de part de marché, à assister à l'élimination de Kevin. Il faut dire que TF1 était indétrônable avec le lancement de la saison de 9 de sa série Section de recherches. Cette dernière a été vue par pas moins de 5,7 millions de personnes.

Jeudi 5 février nous écrivions : Les prime time de Nouvelle Star 2015 se poursuivent... Après la surprenante élimination de Noémie la semaine dernière, et celles de Frances Isabel et Ursula lors du premier direct, pour les huit candidats toujours en lice, la pression continue de monter. La compétition s'intensifie et ce soir, le principe habituel est quelque peu modifié puisque chaque candidat va chanter une chanson qui aura été choisie pour lui par ses camarades ! Et ces apprentis chanteurs le savent : ce soir encore, la moindre erreur peut leur être fatale... Surtout face à un jury sans pitié composé d'Elodie Frégé, Sinclair, André Manoukian et Yarol Poupaud.


Emission Nouvelle Star 2015 du jeudi 5 février

Maëva : "Tu ressembles à un coquelicot..."
Première à s'élancer, Maëva découvre le titre que Mathieu a choisi pour elle : This Is A Man's World de James Brown. Grâce à ce tube, la jolie brune renoue avec sa vraie nature de showgirl mettant son charme à profit, en plus d'une performance vocale à couper le souffle. Le ton est donné : le niveau est très haut ce soir. Sans surprise, c'est quatre bleus pour Maëva. "Ce soir, tu ressembles à un coquelicot, c'est une fleur très fragile mais sa couleur est rouge comme la passion, comme la force d'une femme", complimente Elodie Frégé.

Martial : "Une version club de vacances"
Pour lui succéder, on retrouve Martial qui se voit attribuer par Emji le titre Luxor j'adore de Philippe Katerine. Un morceau plein de fantaisie, de quoi retrouver la folie que l'on connaît de Martial... Pour illustrer le propos, le candidat s'invite dans le public et livre un vrai numéro de comédien ajoutant même une petite touche d'humour avec une saynète qu'il intègre à la chanson. Il en profite d'ailleurs pour draguer Elodie et lui lâcher son numéro de téléphone... Audacieux ! Pourtant, avec deux rouges (Yarol et André) et deux bleus (Elodie et Sinclair), Martial divise. "J'ai pas compris pourquoi t'as fait des petits extras pour en rajouter... Reste concentré sur ce qu'il y a à faire. C'était un peu too much !", reproche Yarol Poupaud, rejoint par André qui lui reproche une version "club de vacances". "Je t'ai mis bleu pour une seule raison parce que c'était maîtrisé. C'était du spectacle bien mené", conclut Sinclair.

Mathieu : "Il te manquait juste 200 gonzesses en gospel"
Sur une décision de Pauline, Mathieu hérite de Take Me To Church de Hozier. Le blondinet livre une interprétation maîtrisée de cette ballade, même si en fin de chanson, dépassé par sa propre énergie, les fausses notes s'enchaînent. Le jury lui en tiendra-t-il rigueur ? C'est quatre bleus pour Mathieu. "Y'avait de la soul chez toi ce soir ! Il te manquait juste 200 gonzesses en gospel derrière toi, mais c'était quand même bien !", reconnaît André Manoukian. "Petit oiseau, tes ailes ont poussé. Je pense que beaucoup de gens sont prêts à te suivre dans ton église", poursuit Elodie Frégé, faisant référence au titre de la chanson.

Kevin : "Peu de sensibilité..."
Nelson a tranché : Kevin interprétera ce soir Hello de Lionel Richie, l'un des slows phares des années 80. Pour la première fois, Kevin se retrouve confronté à une ballade, lui qui est un fan des prestations scéniques très énergiques... Même si sa voix rauque se prête merveilleusement à ce slow, celui qui est surnommé "le gros chat" par Elodie ne semble pas vraiment dans sa chanson. Kevin repart avec un caleçon offert par une fan du public, mais aussi avec trois bleus et un rouge de Sinclair. "J'ai eu l'impression d'être dans un remake italien de La Boum. Y'avait la voix mais peu de sensibilité", reproche Sinclair. Même Yarol admet s'être ennuyé malgré son vote bleu encourageant.

Micka : "D'une neutralité absolue !"
Martial livre son verdict : pour Micka, ça sera Un jour au mauvais endroit de Calogero. Une chanson dans la puissance, mais aussi dans les aigus, et surtout très forte par son texte. Micka le sait, l'émotion est capitale avec ce morceau. Malheureusement pour lui, sa présence sur scène n'est pas synonyme d'émotion même si vocalement, Micka assure. Un avis que partagent Sinclair, Yarol et Elodie qui votent rouge. Seul Dédé voit bleu. "Je suis en train de perdre son identité : je ne sais plus qui tu es... J'ai trouvé ça d'une neutralité absolue. J'ai perdu ce côté profond que j'aimais chez toi. Tu dois arrêter de vouloir bien faire. Moi, je veux que tu fasses vrai !", lance le pertinent Sinclair.

Nelson : "Une époque avec les fleurs et la pipe..."
Kevin choisit While My Guitar Gently Weeps des Beatles pour Nelson, qui restera une nouvelle fois dans un registre rock, mais dans un registre plus romantique et triste. Pour ce prime, Nelson livre une version à la Brian Molko. Vocalement, Nelson est dans le ton. Seul son manque d'émotion pourrait éventuellement être pointé du doigt... Avis mitigé : deux rouges de Sinclair et André, deux bleus de Yarol et Elodie. "Tu l'as chantée en douceur, en retenue. T'avais la classe", salue Yarol Poupaud. "Tu m'as transporté dans cette époque avec les fleurs et la pipe... à fumer, bien évidemment. Et à la fois, tu restais moderne !", tempère Elodie Frégé.

Pauline : "Un signal très clair sur ta position artistique..."
Pour Pauline, ça sera Ça me vexe de Mademoiselle K : Maëva en a décidé ainsi. Pauline le sait, elle devra envoyer mais dans la légèreté. Ça devra être précis et fin ! Dans la retenue et avec une interprétation très juste, Pauline se révèle sur cette chanson. A-t-elle enfin trouvé sa voie ? Trois bleus et le seul rouge de Yarol : seule tâche au tableau idyllique de Pauline. "Je ne t'ai pas sentie dans ton élément. Je pense que ton univers est plus léger...", déplore Yarol. "Enfin, ce soir, quelqu'un incarnait une chanson et c'était toi, Pauline. Tu envoies un signal très clair sur ta position artistique !", complimente André.

Emji : "Un tel niveau d'excellence..."
Dernière candidate à s'illustrer ce soir : Emji va assumer un morceau culte, Feeling Good de Nina Simone. Pour ce faire, elle opte pour une version dubstep, avec des changements d'énergie et de styles de voix brutaux. Ces ruptures soudaines peuvent assurément causer du tort à l'interprétation d'Emji. Pourtant, avec le talent qui est le sien, Emji impressionne et repart avec quatre bleus. "Je suis bouche bée. Le jour où tu joues à Paris, j'achète 10 tickets pour moi et tous mes amis. Je suis secouée d'émotion", s'enthousiasme Elodie Frégé. "On atteint un tel niveau d'excellence... Ce soir, Emji, quand tu te mets à chanter, on n'a plus référent. Tu deviens une Jessica Rabbit post-modern", renchérit André Manoukian.

Verdict...
Le public, appelé à voter tout au long de la soirée, a livré son verdict... Ce soir, c'est Kevin qui quitte l'aventure. Pour ses sept camarades, l'aventure se poursuit la semaine prochaine !

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image