Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Obsèques de Bernadette Lafont : Le dernier et déchirant adieu de sa famille

Elisabeth Lafont et David Lafont avec sa femme, fille et fils de Bernadette Lafont, lors des funérailles de l'actrice au temple de Saint-André-de-Valborgne dans le Gard le 29 juillet 2013
20 photos
Lancer le diaporama
Elisabeth Lafont et David Lafont avec sa femme, fille et fils de Bernadette Lafont, lors des funérailles de l'actrice au temple de Saint-André-de-Valborgne dans le Gard le 29 juillet 2013

Les obsèques de l'actrice Bernadette Lafont, morte jeudi 25 juillet à l'âge de 74 ans au CHU de Nîmes, se sont déroulées lundi 29 juillet à 11h à Saint-André-de-Valborgne dans le Gard. Née à Nîmes de parents protestants, l'artiste a fait l'objet, dans le temple de la commune, d'une cérémonie ouverte au public afin de permettre à chacun de rendre un dernier hommage à l'actrice si populaire. L'inhumation s'est faite ensuite en présence des proches de la comédienne, dans ce village cévenol où elle possédait une maison de famille. Bernadette Lafont a été enterrée auprès de sa fille (Pauline, morte à 25 ans en 1988), de ses parents et grands-parents dans la propriété familiale, selon une tradition protestante dans les Cévennes qui résulte d'une longue interdiction d'enterrer les morts dans les cimetières publics pour les non-catholiques.

Ses enfants, David - accompagné de sa femme - et Elisabeth, dont le père est le sculpteur Diourka Medveczky, avaient du mal à cacher leur chagrin. Soutenus par leurs proches, le fils et la fille de la comédienne ont assisté à ce triste événement qui a fait honneur à l'amour que la comédienne portait à la région de sa naissance et à sa famille.

L'inénarrable Jean-Pierre Mocky, qui avait dirigé Bernadette Lafont dans Le Pactole, Les Saisons du plaisir, Une nuit à l'assemblée nationale et Ville à vendre, a fait le déplacement avec sa bien-aimée Patricia Barzyck pour lui dire adieu. Il a également fait part du souvenir qu'il a de cette comédienne : "Elle a démarré avec la Nouvelle Vague, alors tout le monde l'a engagée. Chabrol pour Les Bonnes Femmes, Truffaut... Si vous voulez, ça a été l'égérie. Elle était haute en couleur, c'était une fille qui hurlait, qui gueulait tout le temps. Et alors, on s'entendait bien."

Le réalisateur Lucien Jean-Baptiste, réalisateur de La Première Étoile dans lequel a joué Bernadette Lafont, était présent pour cet ultime adieu. Sur RTL, il a déclaré : "On a réussi à passer le stade professionnel et à devenir des amis, en tout cas pour moi. C'est un monstre du cinéma et je suis vraiment très triste parce que c'était comme une petite mère pour moi. [...] J'ai été honoré de connaître cette femme, c'était un bonheur."

Pour cet hommage, l'actrice Marianne Denicourt ainsi que le comédien et auteur de pièces de théâtre Lionel Astier, (dont Bernadette Lafont avait accepté il y a tout juste trois semaines d'être la marraine de sa pièce, "La nuit des Camisards") étaient aussi présents.

La comédienne, mère de Pauline Lafont, tragiquement disparue il y a vingt-cinq ans, avait été hospitalisée lundi au CHU de Nîmes, après avoir été victime d'un AVC quelques jours plus tôt. Égérie de la Nouvelle Vague et Fiancée du pirate, Bernadette Lafont a tourné dans plus de 120 films. Elle avait connu un dernier beau succès en début d'année dans le film Paulette, où elle campait une retraitée qui se met à vendre du cannabis.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image