Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Olivier Giroud "mal-aimé" et sifflé : Ce jour où il en a eu ras-le-bol

Olivier Giroud "mal-aimé" et sifflé : Ce jour où il en a eu ras-le-bol
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Olivier Giroud - Finale de la Coupe du Monde de Football 2018 en Russie à Moscou, opposant la France à la Croatie (4-2). Le 15 juillet 2018 © Moreau-Perusseau / Bestimage
9 photos
Lancer le diaporama
Sélectionné par Didier Deschamps pour affronter les Pays-Bas le 16 novembre 2018 à Rotterdam, Olivier Giroud a toute la confiance du sélectionneur de l'équipe de France. Fier de porter les couleurs tricolores, l'attaquant de 32 ans a vécu une période délicate quelques années auparavant.

La carrière d'un footballeur professionnel n'est jamais uniforme et Olivier Giroud n'échappe pas à la règle. L'attaquant de 32 ans, quatrième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France, a connu le désamour du public, les sifflets et les désaveux des médias. Une période délicate qui l'a marqué et qu'il évoque avec Le Figaro le 15 novembre 2018, pour une interview "Le jour où". Le jour où il a ressenti un ras-le-bol remonte à mai 2016, avant l'Euro qui s'est joué en France. "Quand je me suis fait siffler à Nantes contre le Cameroun alors que je marque. Cela m'avait très agacé", se souvient-il. Sauf que ce mépris ne s'était pas cantonné aux tribunes : "L'Équipe avait titré 'Le mal-aimé' le lendemain et je m'étais fait chambrer par les partenaires qui me chantaient la chanson de Claude François. Je rigolais jaune." Si Olivier Giroud s'est alors montré aussi irrité, c'est parce que son jeu n'avait pas de quoi être critiqué : "Je faisais le boulot en marquant sur le terrain. Je l'ai vécu comme une injustice."

Si le joueur de Chelsea a également connu des difficultés dans sa vie couple avec le scandale de février 2014 (il a été surpris avec une autre femme que son épouse Jennifer dans un hôtel avant un match), tout est depuis rentré dans l'ordre. Le couple a même accueilli un troisième enfant début 2018, un fils prénommé Aaron dont Olivier et Jennifer Giroud n'ont jamais officialisé la naissance. Ils sont également les parents de Jade, 5 ans, et d'Evan, 2 ans. Lorsque le footballeur évoque le jour dont il se souviendra toute sa vie, la naissance et de ses enfants, "au-dessus de tout", arrive largement devant la Coupe du monde remportée le 15 juillet dernier à Moscou, en Russie. Un sacre qui lui avait valu de changer radicalement de tête.

L'intégralité de l'interview d'Olivier Giroud est à retrouver dans Le Figaro en kiosque le 15 novembre 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image