Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Patrick Sébastien, son appel à l'aide à François Hollande : 'Agis maintenant !'

13 photos
Lancer le diaporama
Samedi 21 juin, toute la France célébrait la Fête de la musique. Un événement de grande envergure, qui a réuni plusieurs dizaines d'artistes sur France 2 parmi lesquels Kendji Girac, Joyce Jonathan, Baptiste Giabiconi, Conchita Wurst, Alizée, Christophe Maé, Julien Doré, Nolwenn Leroy, ou encore Yannick Noah.

Aux commandes, Patrick Sébastien et Aïda Touihri ont notamment laissé la parole aux intermittents du spectacle, dont les conditions de travail déjà précaires sont de nouveaux fragilisées par une révision de leur mode de rémunération. Une représentante du mouvement s'est ainsi exprimée avec émotion - une intervention qui était prévue et annoncée en amont de la soirée - avant que Patrick Sébastien ne s'empare du micro pour s'adresser personnellement à son ami François Hollande.

"Je voudrais juste faire un message très personnel au président de la République. Puisqu'on se tutoie et qu'on se connaît depuis dix ans, mon cher François, chaque fois qu'on a parlé ensemble, tu m'as promis que l'humain prendrait le pas sur tout", lance-t-il à la façon d'un porte-parole de la cause. Il poursuit : "J'ai toujours eu confiance en ta parole. Que ce soit pour les intermittents ou pour tous les gens qui galèrent, si tu penses vraiment que l'humain droit prendre le pas sur tout, c'est pas demain, c'est pas après-demain, c'est maintenant qu'il faut le faire !" Un message émouvant et plein de sincérité de cet humaniste et roi du divertissement populaire.

Cela fait maintenant plus de deux mois que les intermittents dénoncent l'accord signé le 22 mars par les syndicats et le patronat sur la nouvelle convention de l'assurance-chômage. Ils accusent désormais le gouvernement de faire le jeu du grand patronat, qui souhaitait supprimer le régime des intermittents du spectacle. Afin de protester face à cet accord tripartite, certains intermittents ont rendu impossible la tenue d'événements tels que le Printemps des comédiens de Montpellier, ou encore le festival Rio Loco de Toulouse.

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image