Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Pékin Express 2020 – Thierry et Maurice éliminés : "Maxime a été un enfant gâté"

Pékin Express 2020 – Thierry et Maurice éliminés : "Maxime a été un enfant gâté"
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Ce mardi 25 février 2020 a eu lieu le lancement de la nouvelle saison de "Pékin Express". À l'issue du premier épisode, ce sont Maurice et Thierry qui ont été éliminés. Pour "Purepeople.com", ils reviennent sur leur brève aventure.

Les aventuriers de Pékin Express ont repris du service ce mardi 25 février 2020. Cette année, le programme phare de M6 fête ses 15 ans. Pour l'occasion, c'est une saison spéciale intitulée Retour sur la route mythique que les téléspectateurs vont pouvoir découvrir au fil des semaines avec au casting, plusieurs anciens candidats. À l'issue des premières épreuves, ce sont Maurice et Thierry qui ont été éliminés. Contactés par nos soins, le père et le fils reviennent sur le duel final compliqué qu'ils ont vécu.

Purepeople : Pourquoi avoir accepté de réitérer l'expérience Pékin Express ?

Thierry : On a accepté parce qu'on avait envie de repartir en aventure. C'était quelque chose dont on reparlait, mais on ne pensait pas pouvoir. De passage à Paris, on a voulu rendre visite à Label Aventure [société de production de Pékin Express, NDLR], on leur a fait savoir qu'on était toujours ensemble et qu'on était prêt à repartir pour Itinéraire Bis par exemple. Une semaine après, ils nous proposaient de repartir.

Qu'avez-vous ressenti lorsqu'on vous a retiré le bandeau des yeux et que vous découvrez quel sera votre parcours ?

Thierry : Double réaction, déjà le fait de participer aux 15 ans de Pékin Express, ça vous marque. Et de savoir qu'on refait la route mythique, c'est d'autant plus passionnant, c'est aussi pour ça que j'ai du mal à avaler la pilule, tout ce que j'ai raté...

Maurice, vous avez 82 ans, n'est-ce pas fou de retenter l'aventure ?

Maurice : Non, ce n'est pas une question d'âge. Je fais du sport quatre fois par semaine, j'ai la chance d'être bien portant, donc non, aucun problème.

Malheureusement, vous êtes éliminés dès la première étape...

Thierry : Ce n'est pas l'effort physique qui a pêché. J'ai fait une erreur d'inattention et, d'ailleurs, je m'en veux toujours. Être parti à la première étape, c'est une pilule que je n'ai toujours pas avalée. Je sais pertinemment qu'on n'aurait jamais gagné Pékin Express. Aller jusqu'en demi-finale, c'était une possibilité. Dans le stress, j'ai un défaut, c'est que je lis en diagonale. Et donc quand j'ai lu les instructions de course, je n'ai pas lu jusqu'au bout. Première erreur. Mon père, à ce moment-là, je l'ai senti défaitiste. Pourtant, on avait trouvé un chauffeur qui nous emmenait à la bonne destination, on était même premiers à ce moment-là. Et on a finalement terminé à la 5e place. Si je n'avais pas fait cette erreur, on était soit premiers, soit deuxièmes, avec l'immunité à la clef. Le lendemain, on partait avec beaucoup de retard. L'objectif était désormais de ne pas arriver derniers pour ne pas avoir à choisir au duel final. Mais ça ne s'est pas passé comme ça. Quand Stéphane nous a dit qu'on était derniers, j'en ai eu la chiasse, je suis allé aux toilettes direct, j'étais liquéfié. Dans la tête, j'étais vide.

Pourquoi avoir choisi Maxime et Alizée au duel final ?

Thierry : Mon père m'a dit de me cacher les yeux et de me faire tourner sur moi-même. Il devait me dire stop et ce serait le binôme sur lequel je tombais. Ce n'est pas truqué, je suis tombé sur eux par hasard. Alors là, Maxime nous a fait un sketch mémorable. Il s'est fait du souci parce que c'est moi qui l'ai laminé à la saison 11, donc il s'est inquiété, c'est normal. C'est le sort qui est tombé sur eux. Mais ce n'est pas ça que j'aurais dû faire. Si je pouvais revenir en arrière, je saurais exactement qui je choisirais et je suis sûr de remporter le duel. Ça aurait été le couple de sportifs de Montpellier, Cécilia et Mathieu. J'avais senti que, dans le stop, ils n'étaient pas bons et, dans un duel final, c'est rarement du sport. C'est plus du stratège. De ce côté-là, j'étais mieux qu'eux.

Comprenez-vous la réaction de Maxime et Alizée ?

Thierry : Je n'aurais pas réagi comme ça. C'était la réaction d'un petit enfant gâté.

Avez-vous pu vous expliquer ?

Thierry : Non, c'est fini. Déjà, ce ne sont pas des gens avec qui j'ai des atomes crochus. On s'apprécie comme ça, on a parlé un peu avec eux, mais c'est sans plus. En plus de ça, ils nous en voulaient de les avoir éliminés à la saison 11. Ce ne sont pas des personnalités que je choisirais dans ma vie.

Si vous aviez la chance de retenter Pékin Express, referiez-vous équipe avec votre père ?

Thierry : J'ai aimé le faire avec mon père, mais maintenant, le binôme Maurice et Thierry, c'est du passé. Si je pouvais le refaire, je le referais avec quelqu'un d'autre, pas avec mon père.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image