Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Plácido Domingo récompensé malgré les accusations de harcèlement sexuel

Plácido Domingo inaugure sa statue de cire à Madrid en Espagne le 24 janvier 2016.
24 photos
Lancer le diaporama
Plácido Domingo inaugure sa statue de cire à Madrid en Espagne le 24 janvier 2016.
Tout ne sera pas à jeter en cette année 2019 pour Plácido Domingo. Accusé de harcèlement sexuels par huit chanteuses et une danseuse, le ténor espagnol a été récompensé au Mexique pour l'ensemble de sa carrière.

Cette fin d'année est décidément très mouvementée pour Plácido Domingo. Accusé de harcèlement sexuel par neuf femmes différentes, le chanteur espagnol de 78 ans a préféré clôturer momentanément la partie américaine de sa carrière. À la direction de l'opéra de Los Angeles depuis 2003, soit donc seize ans, il a quitté ses fonctions ce mercredi 9 octobre 2019, comme le rapporte l'AFP. "Les accusations récentes dont j'ai fait l'objet dans les médias ont engendré une atmosphère qui m'empêche d'être utile à cette entreprise que j'aime tant", précise-t-il dans un communiqué officiel.

Plácido Domingo avait semé quelques indices concernant la prise de cette décision, puisque les dernières représentations qui devaient avoir lieu aux États-Unis ont toutes été annulées. Sur le reste du globe, en revanche, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes : malgré l'affaire de harcèlement qui plane au-dessus de sa tête, le ténor ibérique a même été récompensé le samedi 12 octobre 2019 d'un Premio Batuta au Mexique – alors que la remise devait initialement être suspendue "jusqu'à ce que tout s'éclaircisse".

Mains baladeuses et baisers forcés

Le chanteur ne compte pas en rester là avec la justice puisqu'il nie en bloc les accusations dont il est la cible. "Bien que je souhaite continuer à toute faire pour redorer ma réputation, j'ai décidé qu'il était mieux pour l'opéra de Los Angeles que je quitte mes fonctions de directeur général et de renoncer pour l'instant à mes spectacles prévus" annonce-t-il. Pour rappel, huit chanteuses et une danseuse ont témoigné contre lui. Des "mains baladeuses, des baisers forcés au détour d'un vestiaire ou des appels tard le soir" ont été rapportés par les plaignantes : des faits qui remonteraient jusqu'à la fin des années 1980. "Un déjeuner d'affaires n'est pas étrange, racontait une plaignante. Quelqu'un qui essaie de tenir votre main pendant un déjeuner d'affaires ou de placer sa main sur votre genou est un peu bizarre. Il vous touchait toujours d'une certaine façon, toujours à vous embrasser..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Amandine Petit évoque son installation compliquée dans l'appartement des Miss France à Paris - Non Stop People
Amandine Petit évoque son installation compliquée dans l'appartement des Miss France à Paris - Non Stop People
Aya Nakamura parle de sa fille Aïcha dans "50 Mn Inside" sur TF1.
Aya Nakamura parle de sa fille Aïcha dans "50 Mn Inside" sur TF1.
Aya Nakamura et Nikos Aliagas sur TF1 dans l'émission "50' Inside", janvier 2021.
Aya Nakamura et Nikos Aliagas sur TF1 dans l'émission "50' Inside", janvier 2021.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image