Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince Harry nu à Vegas: Le pire est à venir, de vidéo en révélations explicites

Les sanctions logiquement attendues après les vacances "éclatantes" à Las Vegas que le prince Harry a finies tout nu au su de tous lors d'une partie de strip-billard dans la suite 2401 du Encore Wynn Hotel tardent à se faire connaître. Le principal intéressé, après avoir fait le une dans le monde entier les deux mains en guise de cache-sexe, y compris en Grande-Bretagne malgré les admonestations faites aux médias autochtones, est aux abonnés absents, même si sa participation aux Jeux paralympiques qui s'ouvrent mercredi 29 août à Londres n'est pas remise en cause (il n'assistera toutefois pas à la cérémonie d'ouverture).

Le fils du prince Charles et de la regrettée Diana peut même se prévaloir d'un large soutien populaire, puisque 68% des sondés d'une enquête YouGov jugent "acceptable" son comportement lors de son voyage d'agrément dans la Cité du Péché, tandis que 61% désapprouvent la décision du tabloïd The Sun de publier les photos de lui nu en une de son édition du 24 août (la PCC, commission de contrôle de la presse, a enregistré plus de 3 600 plaintes depuis). Il n'empêche : Rupert Murdoch, magnat des médias et propriétaire de News Corporation dont dépend The Sun, savoure son coup médiatique, qui était surtout un coup de semonce au nom de la liberté de la presse et contre l'enquête Leveson actuellement menée suite au scandale des écoutes téléphoniques de News of the World (tabloïd que détenait Murdoch), qui a accrû encore la pression existant depuis la mort de Lady Di autour des organes de presse. Comme Murdoch, qui prend la défense du prince, bien des people ont même publiquement pris fait et cause pour Harry, Boy George, parmi les premiers, témoignant son soutien, Lady Gaga exhibant sa poitrine pour faire diversion... Même les militaires britanniques montent au créneau, avec notamment une page Facebook "Support Prince Harry with a naked salute!" ("Soutenez le prince Harry avec un salut nu !") regroupant déjà plus de 12 000 participants et où les soldats posent nus par solidarité (ou par défi ?) ! Le prince Harry, qui doit être redéployé en Afghanistan en fin d'année à bord d'un hélicoptère de combat Apache est pour le moment passibles de représailles de la part de la RAF...

Seule conséquence directe et effective de sa torride partie de strip-billard rendue publique par l'une des participantes ramassées à la boîte Surrender du Wynn Hotel et conviées dans la suite de luxe du petit-fils de la reine Elizabeth II : la suppression de son compte Facebook ("Spike Wells") sur l'avis de son conseiller personnel Jamie Lowther-Pinkerton, afin de prévenir tout nouvelle révélation scabreuse susceptible d'exposer encore les bijoux de la Couronne. Notamment concernant une fuite de potentielles images d'une semaine "encore plus délurée", juste avant Las Vegas, sur l'île privée de Necker, propriété dans les Iles Vierges de Sir Richard Branson (dont les enfants sont amis avec les jeunes royaux, tels les princesses Beatrice et Eugenie d'York).

Et maintenant... la vidéo, avec "quelque chose de bien plus énorme" encore à la clé ?

En dépit de cette mesure de précaution, la menace gronde toujours. Et tandis que ça barde dans l'opinion pour le matricule de Skippy (Tom Inskip), l'ami de toujours et de tous les bons coups de Dirty Harry, ainsi que pour ceux des trois gardes du corps qui l'escortaient aux frais du contribuable lors de ses vacances aux Etats-Unis et sont coupables d'avoir laissé cette situation se produire (l'un d'eux, au service de la famille royale depuis 1995, a même été photographié en train de prendre du bon temps avec Harry et Skippy dans un jacuzzi du MGM Grand, et, lors de la nuit fatidique, deux étaient présents dans la suite mais ne sont pas intervenus !), le fils cadet du prince Charles tremble... Car tout n'a sans doute pas encore été dit et montré, et peut encore l'être...

Le comble : l'épée de Damoclès est entre les mains des charmantes créatures qu'Harry a cordialement invitées à se débaucher avec lui jusqu'à se dénuder et se laisser prendre en photo. Deux d'entre elles seraient prêtes à livrer au plus offrant (mise à prix : 250 000 dollars) des médias américains d'autres photos, plus explicites encore, et même une vidéo, selon le site Radaronline, de ce qui s'est passé dans la suite du prince Harry cette nuit-là. Car "il s'est passé bien des choses dans cette chambre d'hôtel cette nuit-là", assure une source, qui va jusqu'à dire que "quelque chose de carrément énorme, plus sérieux que du strip-billard", a eu lieu. "Il existe une vidéo de Harry en train de faire la fête nu avec des femmes dans sa suite à Las Vegas", renchérit ce même indiscret, qui poursuit : "Il y a eu, très discrètement, des approches pour voir combien elle peut valoir. En cas de diffusion de la vidéo, ce pourrait être le plus grand scandale royal de tous les temps."

Les deux clichés du prince Harry cachant son peu de dignité en même temps qu'une jeune femme nue d'une part, et se collant à une créature en tenue d'Eve dans une position érotique exposant son royal derrière d'autre part, ne seraient donc que la partie émergée de l'iceberg ? Gare au naufrage...

Il faut dire qu'il y avait bien du monde dans la suite 2401 au 63e étage du cinq étoiles du Strip de Las Vegas. De rencontres en rencontres avec des minettes n'attendant qu'une occasion de se débaucher avec un prince, le groupe d'amis de Harry finit par compter près de 25 membres dont une quinzaine de poupées dans ses appartements. C'est là que quelqu'un lance, dans la suite à plus de 6000 euros la nuit : "Pimentons un peu le billlard..." "Oh ouais, on le fait !", s'enthousiasme le petit-fils de la souveraine britannique, alors seulement vêtu de son short de bain rouge à fleurs, sans rien dessous. Et d'entamer la partie sous le regard d'une petite blonde lui faisant justement de l'oeil, qui n'en perdra pas une miette, comme les autre, quand, bientôt, Harry enlèvera tout. "C'était excitant pour les filles. Il était très en forme", confie un des fêtards. Quelques minutes plus tard, c'est à son tour de finir nue. Et lorsqu'une autre veut prendre des photos avec son téléphone portable, il se jette sur elle pour la protéger, sans se soucier de sa propre image : "Je te protégerai, je ne les laisserai pas te voir", lui aurait-il dit, charmeur mais gentleman comme toujours. La partie finie, à 4 heures du matin passée, chacun se rhabille, et la soirée s'achève aux premières heures du jour, une bière à la main sur la canapé.

"Personne ne nous a demandé nos téléphones ou quoi que ce soit sur nous lorsque nous sommes arrivés à la fête, et manifestement certains prenaient des photos", déclarera après-coup une participante, qui précise qu'à aucun moment on n'a averti les invité(e)s qu'il s'agissait d'un prince (Harry est-il à ce point difficile à reconnaître ?).

Quelques heures plus tard, samedi après-midi (18 août), le prince Harry, comme si de rien n'était, se signalait dans la piscine du MGM Grand lors de la Wet Republic Pool Party cautionnée par Jennifer Lopez. Puis il donnait dansle bungalow VIP qu'il avait réservé avec ses amis une nouvelle bringue arrosée à la vodka, dont profitèrent une nouvelle fournée de filles choisies au hasard...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Sandra Sisley lors d'une soirée chez Richard et Laurie Stark à Saint-Barthélemy le 18 juillet 2019.
Sandra Sisley lors d'une soirée chez Richard et Laurie Stark à Saint-Barthélemy le 18 juillet 2019.
Sandra Sisley filme l'inauguration de l'exposition "Les Saint-Barths" de François Roelants à Saint-Barthélemy le 19 juillet 2019.
Sandra Sisley filme l'inauguration de l'exposition "Les Saint-Barths" de François Roelants à Saint-Barthélemy le 19 juillet 2019.
Sandra Sisley filme les retrouvailles de Laeticia Hallyday avec Marc-Olivier Fogiel lors de l'inauguration de l'exposition "Les Saint-Barths" de François Roelants à Saint-Barthélemy le 19 juillet 2019.
Paul gêné par sa maman dans "Les 12 Coups de midi" sur TF1, le 19 juillet 2019.
Hiziya Ribéry découvre que ses parents lui ont fait la surprise de partir pour Le Caire le jour de ses 14 ans, le 18 juillet 2019.
Joy Hallyday participe à un atelier Top Chef à la villa Jade, à Saint-Barthélemy, le 18 juillet 2019.
Joy Hallyday participe à un atelier Top Chef à la villa Jade, à Saint-Barthélemy, le 18 juillet 2019.
Joy Hallyday participe à un atelier Top Chef à la villa Jade, à Saint-Barthélemy, le 18 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel