Prince Harry : Sa belle-mère Camilla, une femme "dangereuse" ? Grave accusation, la "ligne rouge" franchie !
Publié le 9 janvier 2023 à 11:09
Par Justine Texier | Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
Une ultime provocation ? Très vindicatif envers sa famille dans ses mémoires, "Spare", le prince Harry avait cependant évité de s'attaquer à sa belle-mère Camilla pour le moment, conscient que son père ne lui pardonnerait pas. Mais ce week-end, dans une interview, la ligne rouge a été franchie : décrivant la septuagénaire comme "dangereuse", il ne l'épargne plus...
Prince Harry : Sa belle-mère Camilla, une femme "dangereuse" ? Grave accusation, la "ligne rouge" franchie !
Le prince Harry admet qu'il était "probablement sectaire" avant qu'il ne rencontre sa future femme Meghan MarkleDans un nouveau clip de son interview avec la personnalité de la télévision américaine Anderson Cooper. Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles, Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, le prince Harry, duc de Sussex et Meghan Markle, duchesse de Sussex, Isla Phillips - Les membres de la famille royale britannique lors du rassemblement militaire "Trooping the Colour" (le "salut aux couleurs"), célébrant l'anniversaire officiel du souverain britannique. Cette parade a lieu à Horse Guards Parade, chaque année au cours du deuxième samedi du mois de juin. Londres, le 9 juin 2018. Le prince Harry admet qu'il était "probablement sectaire" avant qu'il ne rencontre sa future femme Meghan MarkleDans un nouveau clip de son interview avec la personnalité de la télévision américaine Anderson Cooper.Le 6 janvier 2023. La reine Elisabeth II d'Angeleterre, le prince Charles et Camilla Parker-Bowles duchesse de Cornouailles, le prince William, duc de Cambridge, et Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre lors de la cérémonie du Commonwealth en l'abbaye de Westminster à Londres. Le 9 mars 2020 Le roi Charles III d'Angleterre, la reine consort Camilla Parker Bowles, le prince Harry, duc de Sussex, la princesse Beatrice d'York - Procession du cercueil de la reine Elizabeth II d'Angleterre de l'Abbaye de Westminster à Wellington Arch à Hyde Park Corner. Le 19 septembre 2022
La suite après la publicité

Le roi Charles avait pourtant été clair : la famille royale, d'accord, Camilla, on ne touche pas ! Sous le feu des attaques de son fils cadet, le prince Harry, qui multiplie les accusations contre sa famille et la monarchie britannique depuis quelques jours, le souverain avait prévenu son fils de son intransigeance, de sa ligne à ne pas franchir : Camilla Parker-Bowles, sa seconde épouse devenue reine à ses côtés.

Une règle qu'avait respectée le prince Harry... jusqu'à ce dimanche : interrogé à la télévision américaine pour promouvoir ses mémoires, Spare, attendues ce mardi 10 janvier, le fils du souverain a abordé le sujet de sa belle-mère. Et autant dire qu'il n'a pas été particulièrement agréable !

Admettant que la reine consort avait été considérée comme "la méchante" après l'interview très célèbre de Lady Diana en 1995, dans laquelle elle avait qualifié Camilla de "troisième personne dans son mariage", le prince Harry a expliqué que la septuagénaire avait une "vraie volonté de réhabiliter son image dans l'opinion publique". Une image particulièrement écornée et reconstruite à force de patience : femme la plus détestée du Royaume-Uni dans les années 90, Camilla Parkler Bowles est aujourd'hui légitime au bras du roi Charles III pour beaucoup.

Mais pas uniquement à force de patience : selon le prince Harry, "ce désir de transformer son image publique l'a rendue dangereuse". En effet, le trentenaire explique que sa belle-mère ferait du "trafic d'informations" avec la presse, pour que celle-ci la décrive d'une manière plus positive. Et ajoute que ses "connections" avec les journalistes finiront par "laisser des gens ou des corps dans la rue", notamment en raison de sa place dans la hiérarchie familiale.

Raciste envers Archie ?

Des mots particulièrement forts qui ne devraient pas plaire à la reine consort ni au roi Charles III, très sensible au bien-être de sa femme déjà tant vilipendée au moment de son divorce avec Lady Diana et parfois même tenue pour responsable de la mort de la princesse. Des rumeurs plus récentes avaient couru autour d'elle ces dernières années : les médias l'accusaient en effet d'être à l'origine des remarques racistes faites avant la naissance d'Archie (3 ans et demi), le fils d'Harry et de Meghan Markle.

Des rumeurs qui n'ont jamais été commentées par la principale intéressée, respectueuse de la ligne d'Elizabeth II, "Never Explain, never complain", ni par aucun membre de la famille royale, qui semblent tous apprécier la septuagénaire désormais. Mais qui pourraient tout de même avoir une véritable punition : le prince Harry et Meghan Markle seraient, selon certains médias britanniques, en passe d'être désinvités du couronnement de Charles III en mai prochain...

À propos de
Mots clés
People UK Photo Famille Famille royale Mariage
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Dernières actualités
Kate Middleton : Tenues, grimaces, fous rires, ses photos les plus belles et les plus insolites au tournoi de tennis de Wimbledon
Kate Middleton : Tenues, grimaces, fous rires, ses photos les plus belles et les plus insolites au tournoi de tennis de Wimbledon
08:45
Lino Ventura : Son hôtel particulier situé dans un quartier fermé est habité par une star française
Lino Ventura : Son hôtel particulier situé dans un quartier fermé est habité par une star française
08:02
Dernières news