Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Rachida Dati devient un homme et se lance dans une nouvelle bataille

9 photos
Lancer le diaporama
A quelques semaines du premier tour de l'élection présidentielle française, le magazine féminin Marie Claire s'intéresse à un vrai sujet de société : les inégalités hommes-femmes... Pour dénoncer les disparités constatées quotidiennement dans tous les secteurs professionnels mais aussi les préjugés et remarques sexistes qui ponctuent la vie quotidienne des femmes, la rédaction du mensuel a demandé à huit personnalités venues d'horizons divers de se travestir. Leur point commun : ce sont des femmes qui évoluent dans un environnement professionnel où la présence féminine est plutôt mal acceptée.

Elles s'appellent Rachida Dati (femme politique et maire du 7e arrondissement de Paris), Anne Hidalgo (adjointe au maire de Paris, Bertrand Delanoë), Anne Lauvergeon (femme d'affaires, ex-présidente d'Areva), Mercedes Erra (directrice du groupe Havas), Florence Arthaud (navigatrice) ou encore Hélène Darroze (chef cuisinière).

Transformées (ou devrait-on dire métamorphosées !) en hommes le temps d'un shooting, elles ont toutes été, à un moment ou un autre de leur carrière, victimes du mépris des hommes.

Elles ont accepté, entre deux photos, de conter les anecdotes qui les ont marquées, de livrer leurs analyses et de crier haut et fort leur fierté d'être des femmes et d'évoluer dans des milieux à forte concentration masculine. Elles tentent ainsi de répondre à plusieurs questions soulevées par Marie Claire : "Si j'étais un homme, m'aurait-on traitée ainsi ?" ou bien "Si j'étais un homme, serais-je mieux payée ?"

Rachida Dati estime, par exemple, que "les hommes aiment les femmes dans l'effort, pas dans le succès".

Face aux hommes, Rachida Dati, ancienne garde des Sceaux du gouvernement Fillon, n'a pas pour habitude de baisser les armes... Si le torchon brûle entre l'eurodéputée et le Premier ministre François Fillon - c'est désormais de notoriété publique -, elle compte bien se présenter aux législatives qui se dérouleront au mois de juin prochain. Son objectif : conquérir la 2e circonscription qui regroupe les 5e, 6e et 7e arrondissements.

"Je continuerai à défendre mes convictions et les Parisiens. Bien sûr, je serai candidate", a insisté Rachida Dati dimanche 5 février, sur le plateau du JT de France 2.

"Chacun comprendra que si je suis élue à l'Assemblée nationale, ça participe aussi à la transformation de la vie politique française. C'est pour ça que je veux être députée de Paris là où je suis élue, dans le 7e arrondissement", a ajouté celle qui confirmait récemment avoir un homme dans sa vie.

Interviewée au micro d'Yves Calvi sur RTL, ce mercredi 8 février - un mois jour pour jour avant la Journée internationale de la femme -, elle dénonçait par exemple l'absence de parité hommes-femmes en politique. Une interview à découvrir en intégralité dans notre lecteur vidéo, tout comme les clichés du fameux shooting pour Marie Claire, dont les clichés sont publiés dans le numéro du mois de février, actuellement en kiosques.

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image