Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Quentin Tarantino fanfaronne malgré les mauvaises critiques et les attaques

Quentin Tarantino fanfaronne malgré les mauvaises critiques et les attaques
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Quentin Tarantino laisse ses empreintes dans le ciment hollywoodien au TCL Chinese Theater à Hollywood, le 5 janvier 2016
16 photos
Lancer le diaporama
Quentin Tarantino laisse ses empreintes dans le ciment hollywoodien au TCL Chinese Theater à Hollywood, le 5 janvier 2016
Le réalisateur a été honoré, mais il doit aussi faire face à de nombreuses critiques négatives sur son dernier film, Les Huit Salopards, et une plainte pour plagiat...

Après avoir célébré la pose de son étoile sur le Walk of Fame à Hollywood, Quentin Tarantino a eu le bonheur de laisser ses empreintes dans le ciment du TCL Chinese Theater le 5 janvier. En promotion pour sa nouvelle réalisation Les Huit Salopards, le cinéaste profite de ces moments de gloire alors que tout n'est pas si rose.

"En fait, ce n'est pas comme si j'avais voulu le faire pendant toute ma carrière, j'ai voulu faire ça avant même d'avoir une carrière !", a déclaré Quentin Tarantino. Il a pu compter sur la présence d'une partie du cast des Huit Salopards, Zoe Bell, Tim Roth et Channing Tatum, mais aussi de son cher Christoph Waltz, qui peut se targuer d'avoir remporté deux Oscars pour des films signés Tarantino, Inglourious Basterds et Django Unchained. "Quentin déroute, enthousiasme, laisse perplexe, surprend, mais avant tout nous divertit, et nous voulons toujours plus de ces empreintes et toujours en 24 images par seconde", a dit l'acteur.

Le cinéaste a remporté l'Oscar du meilleur scénario avec Pulp Fiction (1995 - Palme d'or également) et Django Unchained. Sa filmographie inclut les cultes Reservoir Dogs (1992), Jackie Brown (1997) et Kill Bill (2003 et 2004). Tout irait bien dans le meilleur des mondes pour Quentin Tarantino, également aux anges dans sa vie privée avec sa compagne depuis près de deux ans, Courtney Hoffman.

Sauf qu'il doit faire face aux critiques pas vraiment unanimes pour Les Huit Salopards. En France, ce réalisateur habituellement encensé par la critique se fait plutôt éreinter. Le Figaro écrit : "Tarantino s'écoute écrire, se regarde filmer. Il se trouve génial. Nul n'est là pour le calmer." Le Monde dira que le film recherche "la provocation pour la provocation" et Metronews se demande si le cinéaste n'est pas à côté de la plaque. Pour Les Cahiers du cinéma, "Tarantino s'est chargé lui-même de parodier le sous-genre le plus exténuant du cinéma contemporain : la tarantinade." Le Parisien n'a pas été captivé : "Les deux premiers tiers du film sont bavards au possible et d'un ennui assez plombant. La fin tourne à la tuerie ultra-gore. (...) On a juste envie que ça se termine." Ouest France n'a pas été convaincu non plus : "Ça bavarde à n'en plus finir, et ça ne bouge pas."

Côté box-office, Les Huit Salopards était en tête des premières séances parisiennes avec 2899 entrées, mais c'est moins qu'en 2013 avec Django Unchained (4978 entrées enregistrées lors de sa sortie).

Mais il n'y a pas que les mauvaises critiques qui ternissent le bonheur de Tarantino. Deux scénaristes accusent le réalisateur d'avoir plagié leur travail pour réaliser Django Unchained. Ils affirment avoir proposé leur scénario à un producteur qui aurait évoqué la possibilité d'une collaboration avec Quentin Tarantino. A présent, ils porte plainte contre le metteur en scène, la Columbia et la Weinstein Company, coproductrices du film, et réclament une indemnisation de "plusieurs centaines de millions de dollars à définir lors du procès" pour un long métrage qui a rapporté 425 millions de dollars à ses producteurs.

Bande-annonce du film Les Huit Salopards
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image