Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rohff poursuivi pour violences aggravées dans l'affaire Booba : ''J'ai honte''

Poursuivi pour "violences aggravées et dégradations" après le violent passage à tabac d'un vendeur d'une boutique Unkut, la marque de son rival Booba, Rohff a fini par reconnaître son implication dans cette expédition punitive...

Libéré après deux mois de détention provisoire et placé sous contrôle judiciaire après que le footballeur Samuel Eto'o ait payé sa caution, Rohff a fini par reconnaître son implication dans le passage à tabac le 21 avril dernier d'un vendeur d'une boutique de la marque Unkut du quartier des Halles. Une agression qui avait valu au vendeur un traumatisme crânien avec perte de connaissance et entraîné son hospitalisation. Rapidement, Rohff s'était présenté de lui-même aux enquêteurs et avait tenté de minimiser son rôle, avant que la police ne le mette devant ses contradictions révèle Le Parisien en s'appuyant sur les procès verbaux de garde à vue.

"Des coups de poing et de pied"

Lors de sa première audition, il reconnaît avoir donné "une grande baffe" au jeune homme de 20 ans mais nie sa participation au lynchage et rejette la faute sur "ses fans" qui le suivaient indique Le Parisien. Puis lorsque les policiers évoquent l'existence d'un enregistrement de l'agression, Rohff change de version et admet avoir "mis des coups" : "Je vous ai pas dit la vérité parce que je veux pas que l'on croit que ce sont ces coups qui ont mis Papys (le nom du vendeur, ndlr) dans cet état."

Et la vérité, l'artiste ne la dit toujours pas. C'est après avoir visionné la vidéo que Rohff passe enfin à table. "Ce que vous voyez sur cette vidéo, on peut penser que c'est très violent, ce qui est vrai. Cependant, même si je lui donne des coups de poing et de pied, je ne l'ai jamais touché au visage, à part la gifle au départ", confesse le chanteur qui ajoute : "Je ne lui ai jamais donné un coup qui l'a éteint." Et l'homme, "au détriment de toute logique" écrit Le Parisien, assure qu'il ne connaissait pas les individus qui l'ont accompagné dans ce violent passage à tabac. Pourtant, le seul autre mis en examen est un homme de 34 ans, intime du rappeur qui conclut en assurant qu' "il n'y avait aucune préméditation, c'était une bêtise spontanée".

"J'ai honte"

Une bêtise spontanée avec de graves répercussions et dont les origines remontent à une dizaine d'années, comme Rohff l'a raconté aux enquêteurs peu de temps après le drame. "C'est un différend qui est né le jour où Booba a déclaré qu'il voulait sortir un album le même jour que moi, c'était en 2008", peut-on lire dans Le Parisien. Rohff évoque des résultats de vente, avec des chiffres largement à son avantage par rapport à Booba. "Il a fait un flop", assure l'artiste. Depuis, il existe "un vrai antagonisme" entre les deux rappeurs de la scène hexagonale qu'il compare à la haine violente qui opposait les hooligans du PSG et de l'OM dans les années 90 et qui menait inévitablement à des affrontements violents. "Toute cette excitation autour du rap game entre nous a été entretenue et nourrie par nous-mêmes d'abord", explique avec un brin de lucidité Rohff, tout en concédant qu'il ne pouvait "pas [s]e taire et ne pas réagir, cela aurait nui à [s]a carrière".

Résultat, le 21 avril dernier, il "décide de rentrer dedans (la boutique Unkut, ndlr) pour voir si Booba ou quelqu'un de son équipe y est, pour demander de régler ça d'homme à homme", entouré d'une dizaine d'individus, tout de même. "Dans le contexte, par ego, je suis entré. Par bêtise aussi je suis entré, par orgueil peut-être, poursuit Rohff. Maintenant, j'ai honte par rapport à mes fans, mon pays, ma belle-famille."

Rohff, un dossier à retrouver dans Le Parisien de ce 8 décembre 2014

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Didier Deschamps torse nu et en short de bain pour passer le dimanche 24 mai 2020 en famille sur la Côte d'Azur, avec son fils unique Dylan et sa belle-fille Mathilde.
Julien Cohen se moque de Caroline Margeridon dans "Affaire conclue" - 6 juillet 2020, France 2
Valentin Leonard, le 29 août 2020 sur Instagram.
Jessica de "Koh-Lanta, l'île des héros" jubile sur Instagram après l'élimiantion de Régis dans l'épisode du 22 mai 2020. Elle a été vengée par son ami Claude.
Vincent Cassel critique "Quotidien", dans l'émission "C à vous, la suite", pour avoir lancé une polémique sur le film "Enorme".
M Pokora avec son fils Isaiah le 9 juin 2020.
Christina Milian en lingerie bleue le 1er avril 2020, pour annoncer qu'elle est la nouvelle ambassadrice de la marque Savage X Fenty de Rihanna.
Angelica rend hommage à sa mère, Aure Atika pour la fête des Mères, le 7 juin 2020 sur Instagram.
Cyril Lignac
Marine Lorphelin et son chéri Christophe à Paris, le 1er août 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel