Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Saïd Bogota (Taxi 5, Pattaya) jugé pour tentative d'assassinat : le verdict de son procès est tombé

Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
5 photos
Jugé depuis plusieurs jours par la cour d'assises des mineurs de l'Essonne pour tentative d'assassinat, Saïd Bogota a été fixé sur son sort hier, mardi 22 septembre 2021.

L'acteur Saïd Bogota, connu pour son rôle dans Pattaya et comme doublure dans Taxi 5, a été condamné mardi à 16 ans de prison par la cour d'assises des mineurs de l'Essonne pour avoir enlevé, séquestré et tenté de tuer un adolescent de 17 ans sur fond de jalousie amoureuse. Un mineur, accusé de complicité d'enlèvement, de séquestration et de tentative d'assassinat a été acquitté. Deux autres complices ayant activement participé aux faits ont été condamnés de 10 et 13 ans de prison. L'acteur et ses deux complices sont condamnés pour des violences contre un apprenti mécanicien de 17 ans, nouveau copain de l'ex-petite amie de Saïd Bogota.

La victime est enlevée en décembre 2018. Le jeune homme est retenu dans une cave d'immeuble où Saïd Bogota et ses deux complices lui font subir de nombreux sévices, dont des jets d'acide et de gaz lacrymogène en plein visage.

Ils ont continué à le molester, allant "crescendo" dans la violence, avait rappelé l'avocat général qui avait requis 15 à 17 ans de prison contre le comédien, qualifié "d'instigateur" du crime. L'adolescent reçoit deux tirs de flashball à courte distance à la tête avant que Saïd Bogota, de son propre aveu, ne lui inflige une vingtaine de coups de crochet de remorquage au crâne. Avant d'être aspergée d'essence puis incendiée, la victime a maintenu avoir entendu Saïd Bogota paniquer : "Maintenant qu'il a vu ma tête, il faut le terminer." Le comédien avait brièvement avoué mercredi avoir voulu tuer l'adolescent alors qu'il s'enfuyait, avant de revenir sur cette confession deux jours plus tard.

De son côté, l'avocat de la victime Francis Szpiner, s'est "réjoui que la cour ait reconnu" ce que son client avait subi et retenu "la préméditation et l'intention homicide".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image