Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Saïda Jawad au premier plan : La compagne de Gérard Jugnot se dévoile

Saïda Jawad au premier plan : La compagne de Gérard Jugnot se dévoile
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Bande-annonce du téléfilm de France 3 Tout est bon dans le cochon, diffusé le 17 novembre à 20h45
6 photos
Lancer le diaporama
Passionnée de théâtre et as de l'accordéon, voilà bien longtemps que Saïda Jawad, originaire de Roubaix, se plaît dans le domaine des arts du spectacle. L'explosion de sa notoriété a inéluctablement lieu avec La Conquête, puisque la comédienne de 39 ans est choisie pour incarner Rachida Dati. La compagne de Gérard Jugnot, qui va charmer les téléspectateurs dans le téléfilm de France 3 Tout est bon dans le cochon, nous a accordé une interview.

Rompre avec les clichés

Tout est bon dans le cochon est l'histoire de Sofia, une optimiste invétérée qui ne trouve pas de travail. Ouverte aux autres et à l'aventure, cette jeune femme d'origine marocaine accepte, après un malentendu sur son nom et sur ses origines, de reprendre une charcuterie dans un village qui souffre d'un sévère exode rural. Un voyage qui va changer sa vie, et celle des villageois.

Saïda Jawad n'est pas seulement devant la caméra, elle a aussi signé le scénario. Le thème de l'intégration la touche de près. La comédienne en a déjà parlé dans son spectacle Monsieur Accordéon, créé au Splendid et mis en scène par Jacques Décombe : "Les différences devraient enrichir, mais aujourd'hui, c'est l'effet inverse." Avec ce téléfilm, la belle Saïda Jawad veut proner la tolérance, l'intégration et la mixité, tout en précisant : "Il faut en parler avec le sourire, tranquillement." Tout est bon dans le cochon n'est pas autobiographique, même si elle a parfois puisé dans son vécu. Elle se souvient ainsi des innombrables rôles de "beurettes, victimes de son père ou de son frère" qu'on lui a proposés. D'ailleurs, elle le précise, sa famille est bien loin de ce tableau et ses frères, des clichés qui malheureusement circulent encore.

Lasse d'être cataloguée, elle s'est ainsi lancée dans ses propres projets, et tant pis si ça lui a valu des difficultés dans le milieu des castings. Saïda se souvient d'ailleurs d'une audition durant laquelle son interlocuteur, insistant, refusait de croire qu'elle était d'origine marocaine : "On ne s'attend pas à ces questions, moi je viens du théâtre, de l'univers de la troupe, c'est bien différent."

Rachida Dati, Gérard Jugnot... Mise au point

Difficile de ne pas faire le parallèle également entre Rachida Dati qui avait raconté avoir travaillé dans une charcuterie dans sa jeunesse, et le personnage de Sofia dans Tout est bon dans le cochon, un hasard scénaristique puisque Saïda n'était pas du tout au courant de cette anecdote. Un double hasard, puisque Saïda Jawad a incarné la femme politique dans La Conquête ! "Elle a un parcours exceptionnel. Le monde de la politique est cruel et difficile et elle a ouvert des portes. Cependant, ma référence, ce n'est pas Rachida Dati, ce sont mes parents", assure l'actrice et scénariste.

Cette interview est également l'occasion de mettre les choses au clair sur sa relation avec Gérard Jugnot, son compagnon depuis près de dix ans. Ils se sont rencontrés alors que le Bronzés jouait dans la pièce Etat critique en 2002. Elle-même est une amie du metteur en scène, ils se croisent, se plaisent et depuis, entre eux, une belle relation est née. Très complices, ils mènent chacun leur carrière, même s'ils se retrouvent parfois pour des projets comme le film Rose et noir, échec critique et public que Saïda Jawad reconnaît avec sincérité. Depuis, ils ne se sont pas forcés à travailler ensemble, mais on les a retrouvés, joyeux, lors du Gala d'union des artistes que Gérard Jugnot a mis en scène. Saïda s'y était amusée lors d'un numéro de dressage de cheval.

Une super-héroïne à découvrir bientôt

La comédienne charmante et passionnante a pris goût à l'écriture pour la télévision et reviendra dans Tanagra, une "comédie de péripéties". Elle y joue Lola qui est, le jour infirmière, et le soir une super-héroïne. Sans pouvoir mais avec beaucoup de motivation, elle oeuvre pour son prochain, et aide par la même occasion son amoureux journaliste en mal d'histoires à écrire. Ce dernier ne sait évidemment pas que la justicière et sa compagne ne sont qu'une seule et même personne. Une aventure qui pourrait se transformer en saga, si les téléspectateurs sont au rendez-vous.

"Tout est bon dans le cochon", sur France 3 samedi 17 novembre
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image