Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sandrine Bonnaire victime de violences conjugales : "Les os du visage cassés"

Eva Darlan, Sandrine Bonnaire et Alexandra Lamy - De nombreuses artistes et personnalités marchent contre les violences sexistes et sexuelles (marche organisée par le collectif NousToutes) de place de l'Opéra jusqu'à la place de la Nation à Paris le 23 Novembre 2019 © Coadic Guirec / Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Eva Darlan, Sandrine Bonnaire et Alexandra Lamy - De nombreuses artistes et personnalités marchent contre les violences sexistes et sexuelles (marche organisée par le collectif NousToutes) de place de l'Opéra jusqu'à la place de la Nation à Paris le 23 Novembre 2019 © Coadic Guirec / Bestimage
Au micro de "Quotidien" (TMC), Sandrine Bonnaire a livré un témoignage aussi bouleversant que nécessaire sur les violences conjugales qu'elle a subies. Dans le cortège de la marche contre les violences faites aux femmes samedi dernier, l'actrice française a détaillé comment son ancien compagnon l'a strangulée, jusqu'à ce qu'elle perde connaissance, et plusieurs dents.

Sandrine Bonnaire faisait partie des 49 000 manifestants parisiens ayant défilé le samedi 23 novembre 2019, contre les violences faites aux femmes. Aux côtés de Muriel Robin, Adèle Haenel, Alexandra Lamy et Julie Gayet, l'actrice française était en tête de ce cortège, à l'initiative du collectif Nous toutes. Interrogée par une journaliste de Quotidien (TMC), celle qui a récemment dénoncé les violences dont elle a été victime a une fois de plus livré un témoignage bouleversant.

"Je suis là pour soutenir ce message, il faut arrêter la violence, et je pense qu'il y a d'autres moyens de s'exprimer que par la violence. Je suis là aussi parce que ça m'est arrivé, il y a 20 ans et en l'occurrence, il y a 20 ans, il y a quelqu'un, un homme avec qui j'ai vécu pendant 4 ans, qui m'a strangulée et voilà j'avais tous les os du visage cassés. J'ai deux plaques de titane là", raconte Sandrine Bonnaire, avec émotion, en précisant avoir "fait appel à la justice".

"Je me suis retrouvée avec la langue en lambeaux"

"Je n'ai pas subi des violences à répétition. C'est quelqu'un qui a pété les plombs, qui m'a strangulée contre un mur. J'ai essayé de me défendre, j'ai levé les bras. Je suis tombée dans les pommes et je me suis retrouvée à trois mètres plus loin, avec le visage totalement de travers, avec la langue en lambeaux, comme des tissus qu'on découpe. Avec huit dents cassées, avec une ouverture ici", explique-t-elle en pointant son menton. "Je me suis réveillée, j'ai craché plein de morceaux de dents, du sang. Il était encore là, il m'a apporté une serviette-éponge, qui s'est remplie de sang. Je suis allée me regarder dans le miroir et j'avais le visage comme ça", poursuit Sandrine Bonnaire en mimant plusieurs hématomes au visage.

"Je l'ai cru sur le moment"
"Je n'ai pas porté plainte tout de suite. Je lui ai dit : "Qu'est-ce que tu m'as fait ?" Et là il m'a dit : "Tu es tombée". Comme il m'a strangulée et que je suis tombée dans les pommes, je l'ai cru sur le moment. Et là le médecin m'a dit : "écoutez, vous avez reçu un coup, quelqu'un vous a frappé". Du coup j'ai porté plainte. La personne en question a pris deux ans se sursis avec une condamnation financière importante puisqu'il a fallu que je mette 35 000 euros dans mes soins dentaires et 20 000 euros parce que j'étais suivie par une psychologue. Ça m'a traumatisée", explique Sandrine Bonnaire à Quotidien.

Un témoigne aussi poignant que nécessaire livré par l'actrice "pas tant pour mon histoire, mais surtout pour encourager les autres femmes qui n'ont pas la parole". Sandrine Bonnaire s'était récemment livrée sur ces violences conjugales, dans le livre À l'amour à la vie (ed. Flammarion) de Catherine Ceylac, paru en octobre dernier. "Il m'a strangulée, je suis tombée dans les pommes, et je me suis réveillée avec une triple fracture de la mâchoire et huit dents cassées. À l'époque, on a parlé d'agression et je n'ai pas osé dire que c'était un homme que je connaissais", avait-elle notamment révélé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Rudy ment à Sarah dans "Mariés au premier regard 2020", le 6 janvier, sur M6
Faustine Bollaert parle de sa rencontre avec Maxime Chattam, dans "Ca ne sortira pas d'ici", le 23 octobre 2019, sur France 2
Extrait de la saison 2 de la "JLC Family" diffusé le 3 janvier 2020 - TFX
Estelle Lefébure dans "50mn Inside" (TF1), samedi 30 novembre 2019.
Laeticia Hallyday et Mélanie Plassart le 31 octobre 2019 à Los Angeles pour Halloween, story Instagram.
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal dans "Vivement dimanche", sur France 2, le 20 octobre 2019.
M. Pokora a trouvé un moyen de faire de l'exercice à la maternité, où se trouve toujours sa compagne Christina Milian et leur fils Isaiah né le 20 janvier 2020.
Laeticia Hallyday a passé la journée du 21 janvier 2020 à Big Bear Mountain, une station de ski près de Los Angeles, avec ses filles Jade et Joy, Mathilde Balland, la fille de son compagnon Pascal Balland mais aussi Kev Adams.
Christina Milian et sa fille Violet dans le public pour le concert de M. Pokora au National Forest, à Bruxelles- 19 octobre 2019.
Yves Calvi sur le plateau de Vivement Dimanche, le 8 décembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel