Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sarah Abitbol violée à 15 ans par son entraîneur : la terrible discussion avec sa fille Stella

Sarah Abitbol violée à 15 ans par son entraîneur : la terrible discussion avec sa fille Stella
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
13 photos
Alors qu'un documentaire sur les violences sexuelles qu'elle a subies enfant sera diffusé ce soir sur France 2, ​​Sarah Abitbol a décidé d'accorder une interview à "Gala". Elle évoque ce drame terrible, mais également sa fille Stella et la difficulté de lui en parler.

C'est une histoire qui fait froid dans le dos et qui va être diffusée ce soir en prime time sur France 2 dans le documentaire Un si long silence. La patineuse Sarah Abitbol y raconte le calvaire qu'elle a vécu lorsqu'elle était jeune, à peine âgée de 15 ans et violée à plusieurs reprises par son entraîneur de l'époque, Gilles Beyer. Une situation terrible qui va durer deux ans pour la jeune femme, mais ce n'est que trente ans plus tard qu'elle osera en parler dans un livre sorti en 2020. Une véritable déflagration dans l'univers policé du patinage artistique.

Après le livre, Sarah Abitbol est donc passée au documentaire pour que son histoire permette de libérer la parole des femmes dans ce genre de cas. Elle qui a mis si longtemps avant d'en parler publiquement, avoue aujourd'hui que cela a également été compliqué d'en parler à sa fille, Stella, âgée de 11 ans. "J'ai mis un an avant de lui en parler. J'ai réussi il y a quelques mois, mais avant je n'y arrivais pas", confesse-t-elle aujourd'hui dans une interview accordée à Gala.

Je lui ai parlé avec des mots d'enfants, en lui disant que mon entraîneur s'était assis sur mon lit, qu'il avait touché mon corps

Une situation très complexe à faire comprendre à un enfant et pour y arriver, Sarah Abitbol a essayé de se mettre au niveau de sa fille. "Je lui ai parlé avec des mots d'enfants, en lui disant que mon entraîneur s'était assis sur mon lit, qu'il avait touché mon corps et qu'une personne adulte n'avait pas le droit de toucher le corps d'une petite fille", raconte-t-elle, avant de donner la réaction de sa fille : "Elle m'a tout de suite dit : 'Ah mais papa maman n'étaient pas là ?' Je lui ai répondu que c'était un stage de patinage et qu'on était sans nos parents".

Une discussion qu'on imagine très difficile pour Sarah Abitbol, qui fait preuve d'un courage exemplaire malgré les moments difficiles qu'elle traverse. Après avoir raconté son épreuve à Stella, l'ancienne patineuse de 46 ans lui a prodigué quelques conseils. "Je lui ai aussi dit que j'avais 15 ans et qu'il fallait qu'elle fasse attention à son corps, que personne n'avait le droit de toucher ses petits 'trésors' - c'est comme ça que j'appelle les parties intimes – on l'a tourné de cette manière-là. Plus elle va grandir, plus elle va me poser des questions et je lui répondrai. Pour l'instant, elle est encore un peu jeune", conclut-elle.

Après ses terribles révélations, Sarah Abitbol a été au coeur d'une tempête médiatique, mais deux ans plus tard, elle semble apaisée et prête à partager son histoire à la télévision, pour que les choses changent et que la parole se libère.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image