Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sean Penn crée la polémique aux Oscars : Son ami Iñárritu le défend

Ce devait être le week-end parfait pour Sean Penn. Le 20 février, il a reçu aux César un prix d'honneur saluant sa belle carrière, des mains de l'actrice adorée à Hollywood, Marion Cotillard, si émue face à lui, et en présence de sa sublime et talentueuse compagne Charlize Theron. Le 22, il est arrivé aux Oscars pour remettre le prix le plus prestigieux : celui du meilleur film. En ouvrant l'enveloppe, il marque un temps d'arrêt avant de lâcher : "Mais qui est le salaud qui lui a filé la green card ?" Le lauréat est le Mexicain Alejandro Gonzalez Iñárritu pour son oeuvre Birdman, et la plaisanterie fait grand bruit, notamment sur Twitter où de la star de Mystic River se retrouve accusée de racisme.

La blague de Sean Penn sur le titre de séjour du cinéaste mexicain n'a pas amusé tout le monde. Twitter s'est fait le relais de la colère de nombreuses personnes qui se sont insurgées contre ce propos considéré comme raciste et portant atteinte à la dignité de tous les étrangers qui travaillent dur pour s'intégrer aux États-Unis. Comme d'autres, l'animateur Mario Lopez (et ex-membre de Sauvés par le gong) s'est montré moins virulent mais il a fait remarquer que Sean Penn avait ruiné le moment de gloire d'Iñárritu

Mais qu'en pense la cible elle-même de cette vanne ? Le cinéaste Alejandro Iñárritu a expliqué lors de la conférence de presse post-Oscars qu'il n'avait pas été le moins du monde heurté par la phrase de Sean Penn : "J'ai trouvé ça hilarant. Sean et moi avons une sorte de relation un peu brute. (...) Quand je l'ai dirigé dans 21 Grammes, il me faisait toujours des blagues de ce type-là. On est de vieux copains. J'ai toujours trouvé ça très drôle."

Toutefois, la private joke a dépassé le cercle amical et s'est retrouvée dévoilée en live devant des millions de téléspectateurs de la planète. De quoi prendre des proportions malheureuses, dans un monde où le moindre faux pas est amplifié. Ses détracteurs estiment que la cérémonie des Oscars n'était pas le lieu pour tenir de tels propos. Pire encore, certains ennemis visiblement trouvent le moyen de mettre en lumière un passif violent de Sean Penn, notamment avec son ex-épouse Madonna.

Mauvaise passe pour l'acteur et réalisateur Sean Penn, qui peut en un clin d'oeil être présenté comme un personnage irrespectueux, alors que quelques instants plus tôt, son implication dans l'humanitaire (notamment pour aider à la reconstruction d'Haïti ravagée par le séisme) était louée avec la plus grande ferveur.

Sean Penn vient présenter l'Oscar du meilleur film le 22 février 2015. En annonçant le lauréat, Birdman d'Alejandro Gonzalez Inarritu, il fait une vanne sur le cinéaste qu'il connaît bien : "Mais qui a donné la green card à ce salaud !" Une plaisanterie qui va créer la polémique
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel