Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Selma Blair et sa sclérose en plaques : Sur le tapis rouge avec une canne

Selma Blair et sa sclérose en plaques : Sur le tapis rouge avec une canne
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Selma Blair (dans une robe Ralph & Russo) à la soirée Vanity Fair Oscar Party à Los Angeles, le 24 février 2019
11 photos
Lancer le diaporama
Peu après sa venue à la soirée post-Oscars de Vanity Fair, Selma Blair était dans la matinale de la chaîne ABC pour parler, à coeur ouvert, de sa maladie : la sclérose en plaques. Sans tabou mais avec sincérité et courage, elle explique son combat au quotidien.

Au mois d'août 2018, la vie de l'actrice Selma Blair a changé. C'est à ce moment qu'on lui a appris qu'elle souffrait de sclérose en plaques, maladie auto-immune, dégénérative et incurable. L'héroïne de Sexe Intentions a choisi d'annoncer publiquement souffrir de ce mal au mois d'octobre, partageant via son compte Instagram ses états d'âme, ses réflexions sur son quotidien et l'amour de ses proches, dont son fils Arthur, âgé de 7 ans et né de sa relation avec le styliste Jason Bleick. Elle a franchi une nouvelle étape en se rendant sur le tapis rouge de la soirée post-Oscars très prisée de Vanity Fair le dimanche 24 février 2019. Dans sa robe Ralph & Russo, elle a brillé devant les photographes comme de nombreuses stars, avec un accessoire dont d'autres n'ont pas besoin, une canne. Ce même jour, elle a répondu aux questions de la journaliste Robin Roberts pour l'émission d'ABC Good Morning America, parlant avec franchise et humour de son état de santé.

Dans l'interview, la voix de Selma Blair est saccadée car elle souffre de dysphonie spasmodique, trouble l'affectant lorsqu'elle est dans une période difficile de la maladie. Devant la caméra de l'émission Good Morning America pour ABC, elle revient sur ce jour où on lui a annoncé le diagnostic : "J'ai pleuré. Ce n'était pas des larmes de panique, mais des larmes parce que je savais que maintenant que je vivais dans un corps dont j'avais perdu le contrôle. Et il y avait un certain soulagement à cela." En effet, quand son fils est né il y a un peu plus de sept ans et qu'elle avait des symptômes de la maladie, elle faisait tout pour avoir l'air "normale". Elle se souvient avoir fait tomber des choses, ne pas être capable d'aller chercher son enfant à l'école sans avoir fait une sieste et ne pas avoir été prise au sérieux par les médecins. Et surtout, elle s'est remémorée le jour où elle a dit à son fils ce qu'elle avait : "Il a presque pleuré puis a demandé si j'allais mourir. J'ai dit : 'non. On ne sait pas de quoi on va mourir mas le médecin n'a pas dit que j'allais mourir de cette maladie.' Et il m'a dit : 'Ah, ok.'"

Sur Instagram, Selma Blair a tenu a rendre hommage à son manager qui était présent lors de son arrivée sur le tapis rouge de la soirée Vanity Fair, Troy Nankin. L'émotion est palpable dans son texte, quand elle écrit se souvenir de son premier red carpet pour la fameuse after party des Oscars. Elle était accompagnée d'un certain Jake Gyllenhaal qui n'était pas connu encore. "Cette fête a été comme un rayon de soleil pour moi hier. (...) Je ne peux plus faire les choses que je faisais mais mon état peut s'améliorer. (...) C'était important pour moi de venir même si mon corps ne voulait pas", écrit la star de Hellboy. Pleine de détermination, elle veut aller de l'avant et espère donner du courage à celles et ceux qui souffrent de la même condition, même si elle sait que chacun vit cette maladie différemment.

Selma Blair et Jake Gyllenhaal en 2000
Selma Blair et Jake Gyllenhaal en 2000

Malgré sa santé fragile, Selma Blair continue son métier d'actrice. Elle fait partie de la distribution de la série Another Life, prochainement sur Netflix. L'histoire d'une astronaute qui enquête sur l'origine d'un objet d'origine extraterrestre. Son travail le met lui et son équipe face à un terrible danger.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image