Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sorties ciné : Albert Dupontel et Sandrine Kiberlain 'enceinte' face à des ogres

8 photos
Lancer le diaporama

L'automne s'est imposé mais les cinémas se chargent d'égayer la saison triste. Ce mercredi 16 octobre, les salles obscures vous proposeront une aventure délirante et touchante avec Albert Dupontel ou un escargot, tandis que les livres de Daniel Pennac et de Reif Larsen obtiennent une nouvelle vie sur grand écran.


9 mois ferme
, de Albert Dupontel

Avec Sandrine Kiberlain et Albert Dupontel

L'histoire : Ariane Felder est enceinte ! C'est d'autant plus surprenant que c'est une jeune juge aux moeurs strictes et une célibataire endurcie. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est que d'après les tests de paternité, le père de l'enfant n'est autre que Bob, un criminel...

Ce qu'il faut retenir : Après Bernie, Le Créateur, Enfermés dehors et Le Vilain, Dupontel confirme sa patte excellente de réalisateur sans concession, refusant les codes et les cases pour faire rire et toucher, cette fois avec la collaboration de l'épatante Sandrine Kiberlain.

Turbo, de David Soren

Avec les voix de Ryan Reynolds (en anglais) et Laurent Lafitte (en français)

L'histoire : Turbo est un escargot qui n'a qu'un seul rêve en tête : être incroyablement rapide ! Son obsession pour la vitesse l'a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et prudence sont de rigueur. Mais il est hors de question pour lui de se conformer.

Ce qu'il faut retenir : Nouveau film d'animation des studios Dreamworks, cette fois sur l'univers de la vitesse, Turbo propose une autre vision des courses de voitures que Cars (Pixar/Disney). La qualité graphique, l'émotion et l'humour sont au rendez-vous.


Au bonheur des ogres, de Nicolas Bary

Avec Raphaël Personnaz et Bérénice Bejo

L'histoire : Dans la tribu Malaussène, il y a quelque chose de curieux, de louche, d'anormal même diraient certains. Mais à y regarder de près, c'est le bonheur qui règne dans cette famille joyeusement bordélique dont la mère sans cesse en cavale amoureuse a éparpillé les pères de ses enfants.

Ce qu'il faut retenir : Pas facile de porter à l'écran l'univers si fantasque et audacieux de Daniel Pennac. C'est le défi que s'est lancé le réalisateur des Enfants de Timpelbach, aidé par un solide casting et une mise en scène pleine de trouvailles.

L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet, de Jean-Pierre Jeunet

Avec Kyle Catlett et Helena Bonham Carter

L'histoire : T.S. Spivet, vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents, sa soeur Gracie et son frère Layton. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington.

Ce qu'il faut retenir : Assumant son style marqué, le réalisateur d'Amélie Poulain continue de jouer la carte de la tendresse et de l'humanité avec son T.S. Spivet. Une fable haute en couleur et mélancolique qui permet à Jeunet de faire, en 3D, la poésie qu'il aime.


"Univers est un bien grand mot, je préfère parler de cage mentale. Je crois que j'essaie de parler des travers de la société mais avec un nez rouge", dit Albert Dupontel dans le dossier de presse de son film. Allons découvrir les différentes cages mentales dévoilées dans les salles de cinéma. Bon(s) film(s) !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel