Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stromae raconte comment il a appris la mort de son père, massacré au Rwanda

Stromae - People à la sortie du défilé de mode "Louis Vuitton", collection prêt-à-porter automne-hiver 2015/2016, à Paris. Le 11 mars 2015.
13 photos
Lancer le diaporama
Stromae - People à la sortie du défilé de mode "Louis Vuitton", collection prêt-à-porter automne-hiver 2015/2016, à Paris. Le 11 mars 2015.
De son père, le chanteur ne garde que quelques rares souvenirs puisqu'il est mort quand il n'avait que 9 ans. Pierre Rutare, le papa de Stromae, a été tué comme des milliers d'autres lors du génocide rwandais en 1994. Pourtant, l'artiste n'a appris son décès qu'au bout de trois ans...

Dans un très long portrait que dresse le magazine L'Express, on en apprend un peu plus sur la manière dont Stromae a découvert la mort de son père, qu'il ne voyait que très peu en raison de la double vie que celui-ci menait entre la Belgique et le Rwanda. Alors à peine sorti de l'enfance, l'artiste en devenir n'a pas versé une larme...

Dans les pages du magazine, on remonte à avril 1994, période à laquelle Stromae remarque que "les conversations s'arrêtent quand il entre dans une pièce" et que les sanglots, les yeux mouillés, se posent dans les voix et sur les visages de ses proches. Sur le moment, alors qu'il n'a que 9 ans, personne ne l'informe que son père Pierre Rutare est mort au Rwanda, massacré "comme 800 000 autres Tutsi" après avoir été "emmené par les hommes de la garde présidentielle". Finalement, il finira par poser lui-même la question... trois ans plus tard ! "'Il est mort ?' 'Oui !' (...) Je l'avais un peu deviné. Alors, je n'ai pas pleuré. Peut-être que je m'étais préparé, barricadé. Il n'empêche : ce papa qu'on n'a pas vu petit, on ne pourra pas, plus tard, rattraper le temps perdu avec lui. C'est cela, le deuil", confie-t-il.

Stromae, qui avait eu des mots assez durs sur ce père absent et mari infidèle qui lui a inspiré son énorme tube Papaoutai, est tout de même parti sur ses traces (et sur celles de sa propre histoire) lors d'une tournée en Afrique d'où il a été rapatrié d'urgence pour problèmes de santé. Aujourd'hui, l'artiste de 33 ans qui s'apprête lui-même à devenir papa, dit toutefois ne pas être en mesure d'écrire une chanson sur le génocide. "Corneille, lui, peut le faire, parce qu'il a vraiment vécu ce drame. Ce serait mentir de dire que moi j'ai souffert avec mes frères africains", précise-t-il.

Thomas Montet

Le portrait de Stromae est à retrouver dans L'Express, en kiosques le 2 mai 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Clotilde Courau sans filtre lors d'une randonnée en montagne dans les Alpes suisses, vidéo issue de sa story Instagram du 18 février 2020.
Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Dans cette interview, Caterina Murino s'est confiée sur ses désirs de maternité, de mariage et sur son combat contre l'excision.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel