Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

The Andrews Sisters (Rum and Coca Cola) : Patty, la star, est morte à son tour

17 photos
Lancer le diaporama

Les GIs d'aujourd'hui n'écoutent sans doute plus guère Rum and Coca-Cola, I Can Dream, Can't I? ou Boogie Woogie Bugle Boy, mais les vétérans de la Seconde Guerre mondiale ont forcément le souvenir de The Andrews Sisters, vedettes de l'âge d'or du swing qui venaient galvaniser le moral des troupes au front : idoles de la nation et ferventes supportrices des soldats, les trois soeurs Andrews sont depuis cette semaine réunies dans l'Histoire et dans l'au-delà, avec le décès de la benjamine et chanteuse principale, Patty Andrews.

Plus de 45 ans après le décès de LaVerne Andrews, emportée en 1967 à l'âge de 55 ans par un cancer, et plus de 17 ans après celui de Maxene Andrews, qui a succombé à une crise cardiaque en 1995, Patty Andrews, plus jeune du trio vocal dont elle fut la chanteuse principale, s'est éteinte mercredi 30 janvier 2013, à quelques jours de son 95e anniversaire, en Californie.

Dernière survivante du groupe vocal étoilé sur le Hollywood Walk of Fame en 1987 et intronisé au Vocal Hall of Fame en 1998, qui a eu une descendance à travers les âges (The Puppini Sisters, The Three Belles) et a inspiré des chanteuses comme Bette Middler ou Christina Aguilera, Patty Andrews est morte de causes naturelles à son domicile de Northbridge, dans la banlieue de Los Angeles, selon Alan Eichler, porte-parole de la famille.

Des trois soeurs, filles d'un immigré grec et d'une mère norvégienne, Patty Andrews était particulièrement adulée pour sa nature joyeuse et ses pas de danse déchaînés, signature innovante de The Andrews Sisters par rapport aux autres groupes vocaux de l'époque. Mezzo-soprano dans ce brelan de divas, Patty Andrews avait 7 ans seulement au moment de la formation du groupe, et 12 ans lorsqu'il décrocha le premier prix d'un concours de talents dans sa ville, Minneapolis, où l'aînée, LaVerne, jouait du piano pour accompagner les films muets en échange de cours de danse gratuits pour ses soeurs et elle. Une ville que la famille quitta pour la Californie quand le succès (près de 100 millions de leurs sept albums vendus) fut au rendez-vous à partir des années 1930, mais où les Andrews Sisters revinrent très régulièrement.

Après un premier numéro un des charts, Bei Mir Bist Du Schön, en 1937, les Andrews Sisters avaient enchaîné les tubes, atteignant une popularité qui leur permit même de signer un contrat avec Universal Pictures, apparaissant dans une douzaine de films musicaux à petit budget entre 1940 et 1944, mais aussi, en 1947, En Route pour Rio, avec Bing Crosby, avec qui elles interprétèrent des dizaines de chansons, dont le hit Don't Fence Me In. Elles enregistrèrent aussi avec des artistes tels que Benny Goodman, Glenn Miller, Jimmy Dorsey...

Dans les années 1940, The Andrews Sisters faisaient le bonheur des militaires en déploiement, se rendant en Amérique, en Afrique et en Europe, tant sur des bases militaires que dans des hôpitaux, des zones de combats ou des industries pour réconforter tous les personnels militaires. Au Pays de l'Oncle Sam aussi, elles jouaient leur rôle dans l'effort de guerre, encourageant à l'achat de bons de guerre pour financer l'engagement américain ou aidant et se produisant à l'Hollywood Canteen, foyer de soldats créé par Bette Davis et John Garfield. Le groupe s'était dissout en 1951 lorsque Patty avait choisi de rejoindre - ce que ses soeurs ont appris dans la presse - une autre formation, sous l'impulsion de son mari en secondes noces Walter Weschler (décédé en 2010), qui était aussi son impresario. Après plusieurs années d'une guerre froide aggravée par une action en justice de Patty contre LaVerne concernant le patrimoine familial, le trio se reformait en 1956, connaissant une seconde carrière émaillée de nombreux concerts dans le monde jusqu'au décès de LaVerne en 1967. Les deux survivantes menèrent ensuite leur carrière en solo, se retrouvant en 1974 pendant un an à Broadway dans un spectacle intitulé Over Here!.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image