Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thomas Dutronc, sa première cuite à 11 ans avec un chanteur célèbre : "J'étais saoul !"

14 photos
Voir 14 photos
Thomas Dutronc, sa première cuite à 11 ans avec un chanteur célèbre : "J'étais saoul !"
Dans une interview au "Journal du dimanche", Thomas Dutronc a expliqué comment un mythique artiste décédé lui avait fait boire de l'alcool pour la première fois lorsqu'il était enfant...

À l'occasion du 30e anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, le Journal du dimanche a republié une interview de Thomas Dutronc datant de mai 2015. Le chanteur expliquait alors comment l'artiste disparu lui avait offert sa toute "première cuite" alors qu'il n'avait que 11 ans.

"Serge a beaucoup compté pour moi. Je lui dois ma première cuite, j'avais 11 ans. On était dans un resto chinois avec mes parents, et il me passait une petite coupe de champagne en douce, et puis deux, trois... Quand je suis sorti, j'étais saoul et j'ai dit : 'Maintenant je comprends papa !' Ma mère était morte de rire", avait confié Thomas Dutronc au sujet de sa mère, la chanteuse Françoise Hardy.

C'est au côté de Serge Gainsbourg que Thomas Dutronc a connu ses premières soirées normalement réservées à des adultes, alors qu'il n'était lui-même qu'un adolescent. "Entre 13 et 17 ans, il m'invitait une fois par mois à dîner chez lui, au Ritz ou chez Maxim's", poursuivait-il. De beaux établissements de la capitale.

L'artiste a toujours été proche de son "mentor", même lors de ses derniers jours. "Je l'ai vu une semaine avant sa mort, en Bourgogne. J'avais fait des photos, notamment un portrait avec sa carte de la gendarmerie à son nom. Serge adorait les forces de l'ordre. Il m'emmenait au commissariat du 14e pour me présenter à tous ses copains flics. Ils l'adoraient. On s'était même offert une virée dans une bagnole de la police. Je me souviens très bien de Serge qui voulait mettre le gyrophare et le flic lui répondait : 'Ah non, impossible Serge, il est minuit passé.' Il était la personne la plus raffinée que j'aie jamais connue. Un esthète", s'était souvenu Thomas Dutronc auprès du JDD.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image