Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Une influenceuse condamnée : elle était à la tête d'un trafic de gélules... pour grossir !

Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
14 photos
Kim Kardashian, Cardi B, Maëva Ghennam, Milla... Les influenceuses ont largement popularisé les jolies formes. Une entrepreneuse a tenté d'en tirer profit en montant un réseau de trafic de comprimés. Elle a été interpellée, jugée et condamnée.

Les standards de beauté ont changé ! Ils font désormais la part belle aux femmes voluptueuses, une tendance consolidée par de nombreuses personnalités et dont les dérives sont exposées au grand jour. Pour preuve, une influenceuse française vient d'être condamnée pour trafic de médicaments permettant de prendre des formes...

Cette influenceuse, appelée "S." par Le Parisien, était basée en Seine-Saint-Denis. Elle a été interpellée, jugée et condamnée par le tribunal correctionnel de Bobigny à un an de prison, dont six mois ferme aménageables, et à une amende de 10 000 euros, pour trafic de psychotropes. Son activité avait été démantelée à la suite d'un signalement de La Poste. Le service sécurité du groupe avait saisi à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle une enveloppe contenant des comprimés roses et blancs.

Ces gélules ont été analysées dans un laboratoire, qui a révélé qu'elles contenaient de la dexaméthasone. Interdite sans prescription médicale, l'hormone de synthèse permet d'augmenter le taux de protéines tout en diminuant le taux de lipides. Elle est aussi un produit dopant interdit aux sportifs et aux chevaux de course.

L'influenceuse condamnée avait consommé et vendait ses comprimés dans le cadre d'une cure pour grossir.

"J'ai toujours été maigre, confie l'intéressée. Cela me complexait énormément. Impossible de grossir. Jusqu'au jour où ma belle-soeur m'a rapporté d'Afrique un produit qui a tout de suite super bien fonctionné. En une semaine, j'ai pris trois kilos sans effets secondaires ! C'était un truc de malade, a confié la jeune femme, proche de plusieurs influenceurs. Tout le monde me demandait comment j'avais fait. Ma soeur, mes copines, des connaissances..." De là, lui est venue l'idée d'en acheter et d'en vendre. L'entreprise non-déclarée fut très lucrative. Entre le mois de janvier et son interpellation, l'influenceuse aurait gagné, selon Le Parisien, plus de 250 000 euros de chiffre d'affaires.

Qui étaient les clientes de S. ? "Des femmes d'une vingtaine d'années, et pas seulement des Africaines. J'avais aussi des Françaises de souche. Plein de gens veulent grossir. C'est juste qu'on en parle très peu", explique-t-elle. Leurs modèles sont sur les réseaux sociaux et à la télévision. Kim Kardashian, Cardi B, Nicki Minaj aux États-Unis, ou encore Maëva Ghennam, Milla Jasmine et Leana en France ont largement contribué à populariser les formes, allant parfois jusqu'à documenter et partager leurs interventions subies.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image