Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Vaccins contre la Covid-19 : Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse montrent l'exemple

Vaccins contre la Covid-19 : Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse montrent l'exemple
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Michel Cymes se fait vacciner contre la COVID-19 (coronavirus) pour "donner l'exemple" à la Maison Médicale de Garde de l'hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois le 6 janvier 2021. © Eliot Blondet / Pool / Bestimage
10 photos
Ils ont sauté le pas le 6 janvier. Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse se sont fait vacciner contre la Covid-19. Une initiative sur laquelle ils se sont confiés auprès de l'AFP.

La compagne de vaccination contre le coronavirus a débuté depuis peu, en priorisant les personnes âgées en établissement, notamment dans les Ehpad. Et depuis le 5 janvier, elle est ouverte au personnel soignant âgé de 50 ans et plus. Une quinzaine de personnalités du monde médical ont été vaccinées contre le coronavirus mercredi 6 janvier 2021, au centre hospitalier d'Aulnay-sous-Bois comme le rapporte l'AFP.

Parmi ces soignants se trouvait Michel Cymes (63 ans) qui ne cesse ces derniers jours de mettre en avant l'importance de se faire vacciner. "Je me suis fait vacciner car j'exerce encore avec des publics fragiles, donc je ne veux pas prendre de risques. Et quand on a la chance d'avoir la confiance des gens, il faut s'en servir, on a un devoir d'exemplarité", a-t-il confié à l'AFP. Egalement interrogée sur CNEWS dans l'émission Punchline, il a expliqué : "J'avais deux raisons de me faire vacciner et la première c'est que j'exerce encore en tant que médecin à l'hôpital. Je ne voulais pas, si on confirme que ce vaccin permet d'éviter de transmettre la maladie, mettre en danger mes patients. Et la deuxième raison c'est l'exemplarité. J'ai la chance d'avoir l'oreille des Français en matière de santé depuis des années et je me dis que, moi qui regarde des études et lit depuis des mois sur ce vaccin, si je le fais, peut-être que les Français vont se dire : 'S'il l'a fait, on peut le faire aussi.' (...) C'est aussi un message que je fais passer à mes confrères médecins. Je pense que tous doivent aussi se faire vacciner et se prendre en photo pour la mettre, pourquoi pas, dans leur salle d'attente pour dire à leurs patients qui leur font confiance qu'il faut le faire."

Son ancienne collègue et amie Marine Carrière d'Encausse (58 ans) s'est également fait vacciner le même jour. "Il faut être cohérent avec ce qu'on dit aux téléspectateurs, on est dans l'incitation, donc le but est de vaincre les réticences en se faisant vacciner publiquement", a-t-elle expliqué à l'AFP. Axel Kahn, généticien et président de la Ligue nationale contre le cancer a aussi sauté le pas. Tous ont eu le plaisir de rencontrer Olivier Véran. Le ministre de la Santé est arrivé sur les lieux après les vaccinations pour échanger avec les soignants présents. Il a notamment souhaité les remercier. "Ils ont décidé de se faire vacciner ensemble car ils ont voulu montrer que c'est une chance", a-t-il déclaré.

Les 15 professionnels de santé vaccinés sur le site n'étaient pas les premiers, puisque les vaccinations contre le Covid-19 avaient commencé dès la veille, l'hôpital Robert Ballanger d'Aulnay disposant des réfrigérateurs nécessaires à la conservation du vaccin Pfizer-BioNTech.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image