Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Vahid Halilhodzic confiné pendant deux ans, il se souvient

Pour certains, le confinement mis en place depuis maintenant une semaine réveille de douloureux souvenirs. Chez Vahid Halilhodzic, ancien entraîneur du PSG et actuel sélectionneur du Maroc, cela lui rappelle la guerre en ex-Yougoslavie et la réclusion forcée qui n'avait pas duré quelques semaines, mais deux ans.

Plusieurs pays d'Europe, dont la France, sont à l'arrêt du fait de la pandémie de coronavirus. Des millions de personnes sont confinées, une situation inédite pour la plupart, mais pas pour tous.

Ancien entraîneur du PSG (2003-2005), mais aussi du FC Nantes (2018-2019) - il était en poste lorsque Emiliano Sala est mort dans des circonstances tragiques - et actuel sélectionneur de l'équipe du Maroc, Vahid Halilhodzic a connu la guerre de l'ex-Yougoslavie et la réclusion forcée qui a duré deux ans. Pour le Franco-Bosnien de 67 ans, confiné dans les Yvelines à cause du coronavirus, ces deux situations ont certaines similitudes, mais rien n'égalera jamais l'horreur de la guerre. "On se faisait bombarder tous les jours. À n'importe quel moment, vous pouviez prendre une bombe en pleine gueule. C'était dégueulasse", a-t-il témoigné au Parisien. À l'époque, Vahid Halilhodzic était le directeur sportif de Velez Mostar, où il a commencé sa carrière. "Toutes les activités se sont arrêtées. Je ne pouvais plus travailler. Sarajevo et Mostar ont été encerclées et bloquées par les belligérants", s'est-il également souvenu.

Durant cette période délicate, Vahid Halilhodzic est resté dans sa maison durant près de deux ans, "une grande demeure avec des platanes", avec pour seul plaisir, celui de marcher dans le jardin. Sa femme était Croate et il avait réussi à l'envoyer à Paris. Il s'est finalement décidé à la rejoindre, sentant que les Croates fascistes, qu'il avait critiqués, en avaient après lui. "Je suis sorti un jeudi après-midi. J'ai pris ma voiture, je suis allé à l'aéroport de Split, j'ai pris un vol pour Zagreb, puis pour Paris. Le samedi matin, à 5h40, le peu qu'il restait de ma maison était pris d'assaut par les fascistes qui venaient me chercher pour me tuer. Ils ont pillé, tout brûlé. Si je n'étais pas parti, je serais mort aujourd'hui. C'est difficile d'en parler encore aujourd'hui", a-t-il confié au Parisien.

Vahid Halilhodzic a conclu son entretien avec le quotidien en évoquant cette fois-ci son confinement dans les Yvelines, qui a au moins le mérite de lui faire passer du temps avec sa famille, qu'il ne voit pas souvent. Son quotidien est fait de promenades dans son jardin, de sport puisqu'il a une petite salle agrémentée de quelques machines. "C'est long, mais il n'y a pas d'autre solution pour se sortir de cette situation compliquée", s'est-il résigné.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Elizabeth Reynaud, invitée de TPMP People le 21 février 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
Clotilde Courau sans filtre lors d'une randonnée en montagne dans les Alpes suisses, vidéo issue de sa story Instagram du 18 février 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel