Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Valbuena et Mandanda : Grosse frayeur au volant pour les Bleus avant l'Euro

9 photos
Lancer le diaporama

L'équipe de France s'amuse en Ukraine dans une petite compétition baptisée l'Euro. Les ouailles de Laurent Blanc ont d'ailleurs joué lundi 11 juin à la passe à 10 face à des Anglais admiratifs de la démonstration française. Résultat, une rencontre soporifique et un résultat nul 1-1.

Heureusement pour les partenaires de Samir Nasri, la préparation à l'Euro a réservé quelques petites surprises aux joueurs tricolores. Si certains ont eu droit à un stage chez un opérateur téléphonique, d'autres ont eu une petite surprise en sortant d'un entraînement du côté de Clairefontaine. Sébastien Loeb attendait Florent Malouda, Olivier Giroud, Steve Mandanda, Mathieu Valbuena et d'autres pour un petit baptême surprenant.

L'octuple champion du monde des rallyes a ainsi invité les joueurs à prendre place à ses côtés, à la place du copilote pour un petit tour de circuit, pédale d'accélération enfoncée. Après la coqueluche Olivier Giroud, le taulier Florent Malouda, ce sont deux Marseillais qui ont pris place au côté de Philippe Bugalski, triple champion de France des rallyes, deux fois vainqueur sur le circuit mondial et pilote essayeur de Citroën. Une légende du volant qui prend un malin plaisir à offrir quelques sensations à nos deux joueurs.

Si Mathieu Valbuena affiche une mine crispée tout au long des deux tours de circuit, malgré les mots rassurants du pilote, le milieu tricolore ne dit mot... Tout le contraire de son compère et gardien Steve Mandanda, qui ne peut s'empêcher de lâcher des "putain de merde" pour évacuer un stress et une peur bien légitimes. Mais toujours avec le sourire. Car c'est bien là le propre de Philippe Bugalski. Faire garder le sourire à ses passagers malgré les sensations impressionnantes qu'il leur fait vivre...

Une expérience unique qui a réussi à ravir nos deux champions, heureux comme des enfants dans un manège, à la sortie de l'habitacle. Une expérience que l'on espère bénéfique pour nos joueurs, qui affronteront l'Ukraine vendredi prochain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel