Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Vanessa Hudgens minimise les dangers du coronavirus: "C'est de la pure connerie"

Vanessa Hudgens minimise les dangers du coronavirus: "C'est de la pure connerie"
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Vanessa Hudgens lors d'un live Instagram. Le 16 mars 2020.
14 photos
Lancer le diaporama
Vanessa Hudgens lors d'un live Instagram. Le 16 mars 2020.
L'enfermement ne lui réussit pas. Vanessa Hudgens, confinée chez elle pour éviter la pandémie du coronavirus, a tenu des propos relativement déplacés sur Instagram, le 16 mars 2020.

Le confinement lié à la pandémie du coronavirus est compliqué pour tout le monde. Un peu plus pour certains que pour d'autres. Vanessa Hudgens, qui poste un nombre incalculable de selfies et de vidéos dans lesquelles elle danse pour combler l'ennui, a légèrement dépassé les bornes. Lors d'un live Instagram organisé le lundi 16 mars 2020, l'héroïne de la saga High School Musical a carrément clamé que tous ces efforts étaient "de la pure connerie". "Je suis désolée, mais c'est un virus. Je le comprends et je le respecte, a-t-elle expliqué. Mais en même temps... même si tout le monde l'attrape... oui, ok, des gens en mourront. C'est terrible mais c'est inévitable. Je ne sais pas." Comble de l'ironie, elle écoutait au même instant le titre Fever de Peggy Lee.

Ses mots ont sans doute dépassé sa pensée. En réalisant qu'elle venait de se mettre une partie du globe à dos, Vanessa Hudgens a tenu à présenter ses excuses sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, l'actrice de 31 ans a expliqué que ses "remarques avaient été sorties de leur contexte" – admettons... – et que nous vivons une "période dingue". "Je suis sincèrement désolée d'avoir offensé certains d'entre vous qui m'ont vue en live sur hier, a-t-elle ajouté sur Twitter. Je réalise que mes mots étaient extrêmement indélicats et pas du tout appropriés à la situation que traversent notre pays et le monde en ce moment. Voilà qui me rappelle à quel point mes mots peuvent être importants pour vous, plus que jamais. Je vous envoie tous mes voeux, j'espère que tout le monde reste en sécurité, en bonne santé à la maison en cette période complètement folle."

Au rayon des nouvelles un peu plus réjouissantes, son ancienne collègue de tournage Ashley Tisdale – inoubliable Sharpay Evans – a lancé un mouvement de danse sur les réseaux sociaux, sur la cultissime chanson d'High School Musical : We're all in this together. Même Bart Johnson, qui interprétait le père de Zac Efron dans les trois films, s'est prêté au jeu. Quant à Vanessa Hudgens, elle avait fait de même... en se servant un verre de vin rouge au rythme du son de son adolescence. Ceci explique peut-être cela.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image