Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Vin Diesel : Taclé sur son embonpoint, il riposte, photo à l'appui...

Vin Diesel : Taclé sur son embonpoint, il riposte, photo à l'appui...
Par Christopher R.
Vin Diesel, victime de body-shaming sur son dad bod (bedaine de papa), s'apprete à répondre. (photo postée le 11 octobre).
14 photos
Lancer le diaporama
Vin Diesel, victime de body-shaming sur son dad bod (bedaine de papa), s'apprete à répondre. (photo postée le 11 octobre).
Victime de body-shaming, la star de Fast & Furious remet les pendules à l'heure.

Les photos de Vin Diesel, le ventre bedonnant et les muscles aux abonnés absents, ont fait le tour du monde. L'occasion pour beaucoup de s'en prendre à ce roc qui a constamment affiché son corps musclé et surdimensionné : voilà que la star de Fast & Furious est victime de body-shaming, terme anglais utilisé pour qualifier le fait de se montrer virulent, voire insultant, à l'encontre du physique d'une personne.

Mais l'intéressé est vite sorti de son silence. Si beaucoup de fans l'ont aussi soutenu sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook – où l'acteur de 48 ans, papa de trois enfants, a partagé un article le défendant –, il a fini par sortir de son silence juste après deux longues journées de promotion pour son film Le Dernier chasseur de sorcières. Et c'est bien évidemment par une photo de lui contractant sans difficulté ses abdominaux, saillants, que le comédien a répondu, le visage fermé. Sur Instagram, en légende d'une photo de lui habillé et de profil, il écrivait : "Aujourd'hui, l'un d'eux [des journalistes] a voulu voir mon dad bod [terme vulgaire pour qualifier un ventre à bière, NDLR]. Haha. Je me suis demandé si je devais montrer une photo... Le body-shaming, c'est toujours mauvais. Qu'en pensez-vous ?", écrit-il, avant de publier la photo de ses abdominaux et d'écrire : "La photo prise hier... Pour ceux qui veulent du spectacle... Pour tous les anges qui aiment les bedaines de papa quelles qu'elles soient."

Une réponse parfaite de la part du comédien, qui a lancé tambour battant la promo de The Last Witch Hunter (dont la sortie dans nos salles est pour le 28 octobre). Lors d'une interview accordée à l'Associated Press, l'acteur s'est confié sur Paul Walker et comment ce rôle de chasseur de sorcières l'a aidé à exorciser la douleur de la perte d'un être cher. Evoquant "quelque chose de thérapeutique à jouer ce rôle après avoir traversé tout cela", il s'explique : "2014 a été une année difficile pour moi à bien des égards. Jouer un personnage qui masque sa douleur, la perte, était très approprié à ce moment précis parce que c'est ce que je vivais en réalité, après le tournage de Fast & Furious 7."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image