Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Vladimir Poutine, sa fille cobaye d'un vaccin contre le Covid-19

Vladimir Poutine, sa fille cobaye d'un vaccin contre le Covid-19
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Vladimir Poutine a annoncé le mardi 11 août 2020 qu'un vaccin contre le coronavirus avait été élaboré en Russie. Un traitement tellement sûr et efficace qu'une de ses deux filles s'est fait inoculer le vaccin.

D'après Vladimir Poutine, un premier vaccin contre le coronavirus a été élaboré en Russie. Depuis l'accélération de la pandémie, c'est la course à celui qui obtiendra le plus vite un vaccin commercialisable. Comme l'a annoncé le dirigeant russe ce mardi 11 août 2020, le pays passera bientôt à la production massive du vaccin.

"Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré (...) Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable", a-t-il annoncé au cours d'une réunion gouvernementale. Pour prouver que son vaccin ne présente aucun risque, Vladimir Poutine explique que sa propre fille s'est fait inoculer le vaccin.

"Une de mes filles s'est faite faire ce vaccin. Je pense que quelque part, elle a participé aux expériences", a expliqué Vladimir Poutine, selon l'agence Interfax, quelques minutes après avoir annoncé l'homologation du vaccin, alors que par le passé des scientifiques étrangers ont exprimé leur préoccupation face à la rapidité de la mise au point d'un tel vaccin.

Une des deux filles du président russe a donc cette substance potentiellement dangereuse dans le corps. On ne sait pas s'il s'agit de Maria (née en 1985) ou Ekaterina (née en 1986), fruit de son premier mariage à Lioudmila Alexandrovna Chkrebneva.

Notons que ce vaccin sort sans l'approbation de l'Association des organisations de recherche clinique, qui réunit des entreprises pharmacologiques russes et des structures de recherche. Il n'aurait pas fait l'objet de tests suffisants. L'organisation aurait alors demandé au ministère de repousser la sortie du vaccin. Une demande rejetée par les autorités.

La Russie a d'ores et déjà annoncé la production de "plusieurs millions" de doses du vaccin. Sa mise en circulation est prévue pour le 1er janvier 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image