Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Wyclef Jean annonce sa candidature à la présidence de Haïti... et Sean Penn l'attaque violemment !

5 photos
Lancer le diaporama

Nous vous en parlions déjà cette semaine, Wyclef Jean, ancien leader des Fugees, a fait part de son intention de se présenter aux élections présidentielles en Haïti. C'est aujourd'hui officiel. Jeudi, le musicien, rappeur et producteur s'est rendu, en jet-privé, à Port-au-Prince. Accompagné de sa femme, la styliste haïtienne Claudinette et de leur fille, Jean a déposé sa candidature au Conseil électoral.

Le soir même, en direct de l'île, il s'est exprimé sur CNN dans l'émission de Larry King. Il s'est déclaré être le candidat "de la jeunesse" - jeunesse qui représente environ 50% de la population - d'un pays qui "souffre depuis 200 ans." Wycelf Jean promet d'être le candidat "neutre", prêt à discuter avec "tous les partis politiques."

Wycelf Jean est né en Haïti, il y a quarante ans. Sa famille s'est installée à New York lorsqu'il avait neuf ans, ville où il réside encore aujourd'hui. C'est le terrible tremblement de terre du 12 janvier dernier, qui a fait plus de 250 000 morts et environ 1,5 million de sans-abri, qui a précipité sa candidature : "Si je ne peux pas donner cinq ans de ma vie à mon pays en tant que président, alors, tout ce que j'ai chanté n'a aucun sens", avait-il déclaré au magazine Time.

En sortant du Conseil électoral, l'artiste galvanise la foule d'admirateurs en lançant : "Les États-Unis ont Obama, ici vous allez avoir Wyclef".

Une candidature qui inquiète

Cette candidature inquiète dans la sphère politique de l'île. Serge Gilles, chef d'un parti de gauche, se dit "préoccupé" et craint que l'on "mélange politique et arts, ce qui peut donner des résultats négatifs." De son côté, Evans Paul, chef du parti Alternative, approuve : "Il n'y a rien de rationnel à sa candidature".

Interrogé par CNN, Sean Penn s'est également déclaré préoccupé. L'acteur, qui s'est comporté comme un héros sur l'île, a affirmé à la chaîne CNN (voir la vidéo ci-dessus, à partir de la sixième minute) que Wyclef Jean n'avait pas été présent depuis la catastrophe : "Il a été pratiquement muet pour nous autres en Haïti, une non-présence."

Plus grave, Penn accuse Wyclef d'avoir détourné 400 000 dollars de dons dans le cadre de levées de fonds pour son ONG Yéle Haïti. L'association de Wycelf Jean avait déjà été épinglée pour malversations. Le chanteur avait reconnu que les déclarations d'impôts de l'ONG n'avaient pas été faites dans les règles de l'art, mais avait réfuté les accusations.

Pour Sean Penn, il est primordial de voir à la présidence "quelqu'un qui veuille vraiment, mais vraiment, se sacrifier pour son pays et pas juste quelqu'un que j'ai vu personnellement dans un convoi de voitures de luxe, exhibant une richesse qui me semble déplacée à Haïti."

Huit autres candidatures ont déjà été enregistrées pour l'élection présidentielle. Le scrutin est prévu pour le 28 novembre prochain. D'ici là, il y a fort à parier, que Wyclef Jean devra faire face à de nouveaux détracteurs.

A.D.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image