Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

X Factor : Devant Maé et Iglesias, les candidats ont la foi ou se mettent à nu !

10 photos
Lancer le diaporama

La semaine dernière, les suffrages du public (9-15 ans ?) de X Factor ont une nouvelle fois été impitoyables, envoyant au repêchage Sarah Manesse et Raphaël Herrerias : et Véronic DiCaire, pour la première fois, en a été quitte pour perdre un de ses éléments chez les boys de moins de 25 ans, puisque Raphaël, qui semblait pourtant une valeur sûre quoique parfois en-deçà sur les récents primes, a quitté le jeu.

Alors que Roland-Garros vient de s'achever, c'est l'heure, mardi 7 juin, de l'opération dernier carré pour les cinq finalistes encore en lice, à quatre primes de la fin de cette saison 2 du télé-crochet proposé par M6, dont la finale aura lieu le 28 juin. Car s'ils interpréteront à la collégiale Ensemble de Sinclair, ce sera bien chacun pour soi, lors du prime qui verra Christophe Maé et Enrique Iglesias investir le plateau des studios du Lendit.

Désespérément mignonne, Marina D'Amico continue à suciter la ferveur des téléspectateurs et ds jurés par sa voix remarquable, et malgré ses interprétations qui restent très juvéniles. Ses précédents passaages en mode "american girl", sur du Beyoncé ou du Rihanna, ayant convaincu, son coach Olivier Schultheis a choisi pour elle une bombe pop sans surprise de Pink, F**kin' Perfect. Le titre en français sera autrement plus casse-gueule, puisque la minette de 17 ans se frottera à une vraie chanson de femme : Moi si j'étais un homme, de Diane Tell. On sait d'avance que ce sera propre vocalement, mais quid de l'émotion ?

Sarah Manesse pourrait bien nous faire plaisir avec un medley eighties (Eurythmics/Tears for fears) de bon aloi, mais elle aussi devra confronter ses jeunes années à une chanson de femme, pleine de vécu - Une femme avec toi, de Nicole Croisille. Pas hors de sa portée, quand on se souvient de son joli passage sur du Jonasz...

Florian Giustiniani, l'éternel recommencement... Le gentil sudiste bien indolore a de toute évidence les faveurs indestructibles de la gent féminine, et Véronic a tout pensé pour elle : Florian nous refera un coup de crooner avec Fever (de Peggy Lee mais tant et tant reprise, notamment par un certain... Michael Bublé chez qui le pizzaïolo-chanteur a déjà allègrement pioché), et nous fera un coup de beau gosse cliché : J'te l'dis quand même, de Bruel. On n'a rien contre Florian, qui est réellement sympathique à défaut d'être un artiste, mais on est quand même prêt à rire.

Rire, ou sourire, cela devrait également arriver avec l'autre candidat de Véronic, l'excentrique Anglais Matthew Raymond-Barker. D'une chanson à voix magique de Sinéad O'Connor au tube craignos mais indispensable d'Ophélaï Dieu m'a donné la foi, ça promet !

Quant à Maryvette Lair, Christophe Willem tentera de l'éloigner de ses attitudes de chansonnière avec un virage en mode Kylie Minogue, mais offrira tout de même à son sex-appeal naturel l'occasion de faire un numéro de comédienne, avec Déshabillez-moi. Qu'on pressent hors sujet.

On retrouvera enfin notre ami Henry Padovani, hors concours depuis la semaine dernière, pour des échanges impitoyables avec son meilleur ennemi Olivier Schultheis et ses commentaires francs du collier.

C'est reparti pour une soirée gentillette, bien loin des frasques des éditions anglo-saxonnes de X Factor, autour, dernièrement, de la popstar et jurée anglaise Cheryl Cole. Virée du show américain (au profit de Nicole Scherzinger) après seulement quatre épisodes par son ex-colllègue Simon Cowell et les décideurs de la FOX, qui la trouvaient mal à l'aise, elle s'est vu offrir, au cours de discussions houleuses avec notamment son manager aux Etats-Unis (Will.i.am des Black Eyed Peas), une opportunité de revenir pour près de 3 millions d'euros dans la version anglaise. Un come-back qui était assujetti au plus total secret, et l'info, éventée, a compromis le deal.

 

Setlist du prime du 7 juin :

Marina D'amico

F**kin' Perfect, de Pink
Moi si j'étais un homme, de Diane Tell

Sarah Manesse

Sweet Dreams (Are Made Of This), de Eurythmics / Shout, de Tears For Fears
Une femme avec toi, de Nicole Croisille

Florian Giustiniani

Fever, de Peggy Lee
J'te l'dis quand même, de Patrick Bruel

Matthew R-Barker

Nothing Compares 2 U, de Sinéad O'Connor
Dieu m'a donné la foi, d'Ophélie Winter

Maryvette Lair

Can't Get You Out Of My Head, de Kylie Minogue
Déshabillez-moi, de Juliette Gréco

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel