Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Zlatan Ibrahimovic, roi moqué : Fou rire de ses coéquipiers aux trophées UNFP

12 photos
Lancer le diaporama
Zlatan Ibrahimovic reçoit le titre du meilleur joueur de L1 lors des trophées UNFP le dimanche 11 mai 2014. Son discours en français provoque le fou-rire de ses coéquipiers Marco Verratti et Salvatore Sirigu. 

Si Zlatan Ibrahimovic se fait comprendre de tous sur les terrains, c'est parfois moins le cas en dehors... Élu meilleur joueur de la Ligue 1 et auteur du "plus beau but" hier, dimanche 11 mai, lors des Trophées UNFP sur Canal+, le géant du PSG s'est ainsi essayé au français en recevant son prix. Problème, malgré deux ans passés à Paris, le Suédois a encore bien du mal avec la langue de Molière, ce qui a fait beaucoup rire ses coéquipiers italiens Marco Verratti et Salvatore Sirigu ainsi que son coach Laurent Blanc...

"Un petit mot en français, peut-être ?" Alors qu'il croyait peut-être s'en tirer sans embûche, Zlatan Ibrahimovic n'a pu se soustraire à la proposition bien sentie du maître de cérémonie Hervé Mathoux. Après quelques secondes d'hésitation et un sourire un brin crispé, l'international, en bon communicant, s'est toutefois exécuté. "Merci à l'équipe, à joueurs (sic), à l'entraîneur", commence-t-il plutôt bien, avec son accent désormais bien connu, avant de lâcher deux-trois mots difficilement compréhensibles, signifiant en résumé qu'il voulait remporter encore tous les trophées avec le PSG.

Une petite tirade qui a beaucoup fait rire ses coéquipiers : Marco Verratti et Salvatore Sirigu. Présents dans le public, le milieu et le gardien italien - qui maîtrise de son côté parfaitement la langue - n'ont pas cesssé de pouffer de rire, comme le réalisateur de la cérémonie n'a pas manqué de le montrer à l'écran, soutenus par un certain Laurent Blanc, lui aussi très amusé. De quoi fâcher Zlatan ? Pas du tout ! L'attaquant suédois, récemment endeuillé et tout juste revenu après une blessure, leur a même jeté un regard complice en terminant son petit discours, preuve que la bonne ambiance règne quelques jours après la célébration d'un titre de champion de France. En attendant, Zlatan pourra peut-être bientôt prendre sa revanche lors de la prochaine interview de Marco Verratti, lui aussi loin d'être au point en français...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel