Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
Tom Cruise réagit au scandale des Golden Globes avec un geste très fort
Tom Cruise réagit au scandale des Golden Globes avec un geste très fort
Marine Lorphelin, son voyage en train perturbé par une crise et des insultes : sa grosse mésaventure
Marine Lorphelin, son voyage en train perturbé par une crise et des insultes : sa grosse mésaventure
Marion Cotillard en pleine pause allaitement : photo intime de l'actrice
Marion Cotillard en pleine pause allaitement : photo intime de l'actrice
Biographie

Naissance : Le 30 Mai 1950

Âge : 70 ans

Métier : Homme Politique

Pays : France

Ville : Tunis (Tunisie)

Maire de Paris depuis 2001, Bertrand Delanoë est né à Tunis, le 30 mai 1950, dans une famille originaire de Saint-Pierre et Miquelon mais d'ascendance bretonne. Il grandit à Bizerte et fréquente la chorale des Petits chanteurs des sables, dépendant des Petits chanteurs à la Croix de bois. Installé par la suite à Rodez, dans l'Aveyron, Bertrand Delanoë fait toutes ses études secondaires à l'Institution Sainte-Marie. Et c'est dans cette ville qu'il fait ses premiers pas en politique, à 21 ans, en adhérant au PS. Deux ans plus tard, il devient secrétaire de la Fédération socialiste de l'Aveyron.
Il est remarqué pour ses talents d'orateur et le futur Président de la République, François Mitterrand, le fait venir Paris. Le jeune Delanoë a de l'ambition. Il est élu, en 1977, au Conseil de Paris. Il siège aux côtés de grandes figures du PS, Lionel Jospin, Claude Estier et Daniel Vaillant. Il sera réélu en 1983 et 1989. Entre temps il décroche un siège à l'Assemblée nationale, emmené par la vague rose de 1981. Il est élu député dans la circonscription de Montmartre, dans le XVIIIe arrondissement. Il devient alors porte parole du PS, autrement dit numéro trois du parti désormais au pouvoir.
En 1986, lors des élections législatives, son parachutage à Avignon est rejeté par les militants locaux. Bertrand Delanoë décide alors de s'investir dans ses activités professionnelles, le conseil en communication, mais conserve sa place au Conseil de Paris. En 1988, rien ne va plus. Il est battu aux législatives par Alain Juppé, alors ancien ministre du Budget de Jacques Chirac. Cinq ans plus tard, Delanoë profite du départ de Georges Sarre pour le Mouvement des citoyens de Jean-Pierre Chevènement et devient le président du groupe socialiste et du même coup chef du principal groupe de l'opposition municipale.
En 1995, Bertrand Delanoë emmène la gauche dans la campagne municipale contre Jean Tiberi, candidat à la succession de Jacques Chirac qui vient d'être élu président de la République. Les listes de gauche remportent alors six arrondissements sur les vingt que détient la droite, depuis 1983.
Elu sénateur la même année, Delanoë vise désormais le siège de Jean Tiberi. Mais auparavant, on l'entendra beaucoup dans les médias, notamment au moment des débats sur le PACS. Il défend ce dispositif mais s'oppose à toute idée de mariage entre personnes de même sexe, au nom de la lutte contre le communautarisme. Il changera d'avis, une fois élu maire de Paris, en 2001, lorsqu'il participera à la première Gay Pride de son mandat. Il demandera l'instauration du mariage entre personnes de même sexe.
Arrive donc les municipales de 2001. La droite y arrive divisée et présente deux candidats : Jean Tiberi et Philippe Seguin, ancien député RPR des Vosges, ancien ministre et ancien président de l'Assemblée nationale. De leur côté, les socialistes organisent des primaires. Peu connu du public, Delanoë ne semble pas faire le poids face à Jack Lang. Lyne Cohen Solal, adversaire historique de Jean Tiberi dans le Ve arrondissement, peu inspirée, parle même d'erreur de casting. Mais Jack Lang, nommé ministre de l'Education nationale dans le gouvernement Jospin, se retire. Delanoë sera élu après avoir su habilement se rallier les Verts.
En octobre 2002, pendant les festivités de la première Nuit Blanche, Bertrand Delanoë sera poignardé par un déséquilibré, en plein Hôtel de ville.
Aux municipales de 2008, Bertrand Delanoë, opposé à l'UMP Françoise de Panafieu, est réélu facilement à la Mairie de Paris. La même année, il annonce son intention de se présenter au poste de premier secrétaire du Parti Socialiste, en remplacement de François Hollande. Opposé à Ségolène Royal, Benoît Hamon et Martine Aubry, il préfère se retirer quelques jours avant le vote au profit de cette dernière.
Dernières news
Journées d'hommage à Jacques Chirac : Un absent de marque s'explique
28 Sep 2019 10h45

Journées d'hommage à Jacques Chirac : Un absent de marque s'explique

Après l'annonce de la mort de l'ancien président de la République Jacques Chirac, la France...
Denis Baupin : Le mari d'Emmanuelle Cosse visé par une 4e plainte !
13 Sep 2016 11h54

Denis Baupin : Le mari d'Emmanuelle Cosse visé par une 4e plainte !

La ligne de défense de l'élu a poussé une supposée victime à sortir du silence.
Photos