Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Laurent Gamelon

Biographie

Naissance : Le 19 Juin 1960

Âge : 62 ans

Métier : Acteur / Comédien

Pays : France

Ville : Boulogne-Billancourt

Un physique puissant, une voix reconnaissable... Laurent Gamelon est de ces acteurs qu'on sait avoir vu un peu partout, sans pour autant se rappeler toujours son nom.

Laurent Gamelon naît le 19 juin 1960 à Boulogne-Billancourt, en région parisienne. Son physique rondouillard et son aisance dans la comédie sont tout d'abord remarqués dans Le Petit Théâtre de Bouvard, à partir de 1982. Il y voisine avec les futurs Inconnus (Bourdon, Campan, Légitimus), Muriel Robin, Smaïn, Chantal Ladesou, Jean-Marie Bigard, dans cette pépinière de talents comiques qui vont fleurir dans les années qui suivent. Il fait ses débuts au cinéma dans l'un des rôles majeurs de P.R.O.F.S. (1985), l'un des gros succès de l'époque, avec Patrick Bruel, Fabrice Luchini, réalisé par Patrick Schulman.

Physique

Depuis, on l'a vu dans une trentaine de longs métrages, principalement des comédies, où il joue des seconds rôles. Mais il est également dans des films plus ambitieux, comme Merci la vie (1990) de Bertrand Blier, Louis, enfant roi (1991) de Roger Planchon, La Crise (1992) de Coline Serreau, Tango (1993), Confidences trop intimes (2004) et La guerre des miss (2009) de Patrice Leconte ou encore Chacun pour toi (1993) et Musée haut, musée bas (2008) de Jean-Michel Ribes, pour qui il joue aussi dans Brèves de comptoir (2014). Il enchaîne plusieurs films avec Jacques Veber : Le Placard (2000), Le Pharmacien de garde (2003), Tais-toi ! (2003) et La Doublure (2006). On le voit également dans deux films de Dany Boon (La Maison du bonheur, 2006, et Rien à déclarer, 2011). Son physique (1,90m, 100kg), a priori, l'éloigne des rôles de jeunes premiers ou de méchants.

A la télévision, après Le Théâtre de Bouvard, il est un des personnages de Palace (1988), où il travaille sous la houlette de Jean-Michel Ribes. Cette série culte, qui accueille le ban et l'arrière-ban des comédiens français de toutes générations, a révélé Valérie Lemercier, entre autres, donné naissance aux Brèves de comptoir, instillé le surréalisme dans les foyers français à l'heure du dîner et fourni la trame d'innombrables spots de publicité par les assurances MAAF, dans lesquelles, après la disparition de son acolyte Philippe Khorsand, Laurent Gamelon a repris le rôle du directeur ("je l'aurai, un jour, je l'aurai").

Mari de Diane, père de Clem

Après ce moment d'intense élévation culturelle, l'acteur va trouver dans la télévision un domaine d'expression accueillant, dans une dizaine de téléfilms, mais surtout dans de nombreuses séries : Les Pique-assiette (1989), Chien et chat (1992), Placé en garde à vue (1994), Nestor Burma (1998), Au bénéfice du doute (1999), Le juge est une femme (2000), Victoire ou la douleur des femmes (2000).

Dans Diane, femme flic (2003-2009), il a un rôle majeur, celui du commissaire divisionnaire Serge Caro, mari de Diane Carro (jouée par Isabel Otero), durant six saisons (il finit par mourir assassiné dans la dernière). On le retrouve ensuite dans d'autres séries : A trois c'est mieux (2004), Louis la brocante (2004-2010), Les enquêtes d'Eloïse Rome (2005), Kaamelott (2006), Joséphine ange gardien (2007), Les Ripoux anonymes (2010), Une famille formidable (2012-2013).

Dans Clem, il joue le père de l'héroïne incarné par Lucie Lucas, de 2012 à 2015, puis de 2018 à 2020.

Laurent Gamelon demeure par ailleurs un comédien de théâtre versatile et demandé, jouant Feydeau (La Puce à l'oreille, avec Jean-Paul Belmondo, en 1996), Dostoïevski, les pièces de Francis Veber (Le Dîner de cons, Le Placard), de nombreux auteurs contemporains et à plusieurs reprises les fameuses Brèves de comptoir, récoltées par Jean-Marie Gourio, avec la troupe dédiée à cette expression de la sagesse populaire (et alcoolisée).

Laurent Gamelon est père de cinq enfants.

Dernières news
Photos