Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Iron Man 3 : Robert Downey Jr. démolit Michel Gondry et son ''Ecume des jours''

5 photos
Lancer le diaporama

Le soleil radieux et les températures printanières n'auront pas eu raison de Robert Downey Jr. et du troisième volet d'Iron Man 3. Le nouvel épisode de la franchise Marvel, appelé à débuter la phase que terminera Avengers 2 dans deux ans, Iron Man 3 a séduit le public et comptabilisé 4634 entrées dès les premières séances parisiennes. Un beau résultat pour Marvel et son super-héros, puisqu'en plus de se payer, et de loin, la meilleure moyenne de d'entrées par copie (211), l'homme de fer s'est offert en pâture L'Écume des jours, la superproduction française de Michel Gondry adaptée du roman culte de Boris Vian, pourtant présent dans 27 salles, soit 5 de plus qu'Iron Man 3.

Une belle déception pour le long-métrage français, qui attendait sûrement de séduire davantage le public parisien, avant de charmer la province. Mais avec 1632 entrées à 14h, le film porté par Romain Duris et Audrey Tautou est dans le ventre mou puisque ces chiffres, bien que satisfaisants à première vue, sont relativement classiques et souvent obtenus par les films événements, nationaux comme internationaux. Pendant ce temps, Les Profs dépasse le million d'entrées en l'espace d'une semaine.

D'autant que derrière, les surprises se font pressantes. Troisième du classement et agréable surprise, Hannah Arendt, le long métrage de Margarethe Von Trotta portant sur la philosophe et écrivain allemande dans un moment stratégique de sa vie : le procès d'Eichmann et la théorie contestée de "la banalité du mal". Le film, coproduit par l'Allemagne et la France, attire 1146 curieux sur la bagatelle de 17 salles parisiennes, s'offrant ainsi la même moyenne par écran que L'Écume des Jours (60). A la quatrième position, la comédie de Ruben Alves La Cage dorée fait sourire 1109 spectateurs.

A eux quatre, ces films écrasent tout le reste de la concurrence, puisque, à la cinquième position, il faut descendre très bas pour compter le nombre d'entrées de Survivre, qui n'en recense que 91.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel