Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscars 2016 : Jada Pinkett Smith en colère, boycott de Spike Lee

Elle réfléchit à la possibilité d'un boycott des Oscars par tous les acteurs qui ne sont pas blancs. Spike Lee a concrétisé son idée en annonçant qu'il n'y viendra pas.

Les nominations aux Oscars ont été dévoilées le 14 janvier et il ne faut pas retenir seulement le fait que Leonardo DiCaprio a décroché une citation et qu'il n'a jamais été plus près d'obtenir (enfin) une statuette. En effet, il n'a pas fallu longtemps avant que des critiques tombent sur un point en particulier : l'absence d'acteurs et d'actrices de couleur. Le hashtag #OscarsSoWhite a rencontré un écho particulièrement important, mettant le doigt sur la situation à Hollywood. Certaines personnalités avaient mis en avant que le problème venait aussi de l'industrie, en général, qui n'offre pas de rôles assez importants et forts à des artistes noirs, par exemple. Sauf que cette année, de grandes performances, il y en a eu. Auraient pu figurer des comédiens tels Idris Elba pour Beasts of No Nation, Michael B. Jordan pour Creed, les héros de Straight Outta Compton, ou bien Will Smith dans Seul contre tous. La femme de ce dernier, Jada Pinkett Smith, vient ainsi de hausser le ton.

Dans un série de tweets, l'actrice Jada Pinkett Smith (44 ans) a exprimé son mécontentement et sa frustration sur le manque de diversité en ce qui concerne les nominations aux Oscars. Elle a été jusqu'à sous-entendre un boycott des artistes qui ne sont pas Blancs à la cérémonie : "Aux Oscars, les gens de couleur sont les bienvenus pour remettre des prix, amuser le public [faisant certainement référence au maître de cérémonie de cette année, l'acteur et humoriste Chris Rock, et d'antan comme Whoopi Goldberg], mais elles sont rarement reconnues pour leur accomplissement artistique." C'est alors qu'elle s'interroge : "Les personnes de couleur devraient-elles toutes ne pas participer à l'événement ? On nous traite d'une manière que nous laissons faire. Avec beaucoup de respect sur fond de déception profonde."

Spike Lee, connu pour son cinéma militant et son activisme, vient de jeter lui aussi un pavé dans la mare des Oscars. Il a déclaré sur Instagram qu'il n'assistera pas à la cérémonie, suivant les paroles de Martin Luther King. S'excusant auprès de ses amis le présentateur Chris Rock et la président de l'académie Cheryl Boone Isaacs, il explique ne plus en pouvoir de la non représentation des artistes de couleur à Hollywood : "L'industrie restera couleur vanille jusqu'à ce que les minorités fassent partie des véritables décideurs." Il vient de recevoir un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière lors de la 7e édition des Governors Awards à Hollywood le 14 novembre.

Hollywood et sa prestigieuse remise de prix ne vont plus pouvoir rester sourds, muets et aveugles encore longtemps face à cette non-représentation de tous les talents qui font la beauté du cinéma.

La 88e cérémonie des Oscars se tient à Los Angeles, le dimanche 28 février.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Will Smith : un homme en blanc pour la première de Men in Black 3 avec Jada Pinkett