Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince Harry et Meghan Markle : Et maintenant, une maison...

Le prince Harry et Meghan Markle en couple dans les tribunes de la finale de tennis des 3e Invictus Games à Toronto, au Canada, le 25 septembre 2017.
22 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry et Meghan Markle en couple dans les tribunes de la finale de tennis des 3e Invictus Games à Toronto, au Canada, le 25 septembre 2017.
Le couple a pris le thé avec la reine, qui a ainsi fait la connaissance de Meghan. Et envisage maintenant de s'installer.

S'afficher publiquement en couple, comme ils l'ont fait à l'occasion des 3e Invictus Games organisés le mois dernier à Toronto, était une chose, s'engager concrètement dans une vie à deux en est une autre : le prince Harry, 33 ans, et l'actrice Meghan Markle, 36 ans, s'y attellent pourtant, dans la plus grande discrétion.

Un thé avec la reine...

Alors que les rumeurs de fiançailles imminentes vont bon train, le jeune couple a dernièrement franchi un cap symbolique supplémentaire : Meghan Markle a été présentée à la reine Elizabeth II, tout juste revenue à Londres de son séjour estival à Balmoral - au cours duquel il se dit qu'Harry lui avait parlé de lui faire rencontrer sa dulcinée. Jeudi 12 octobre 2017, le fils cadet du prince Charles et sa compagne sont en effet allés, dans le plus grand secret, prendre le thé avec la monarque, passant une heure en sa compagnie dans son salon privé au palais de Buckingham.

L'information a été révélée par Richard Kay, chroniqueur émérite du Daily Mail, lequel décrit l'arrivée d'Harry et Meghan à bord d'un Ford Galaxy aux vitres teintées qui s'est immobilisé devant l'accès privé de la souveraine et évoque une tea party résolument sans cérémonie - en partie pour épargner les nerfs de l'élue du prince et en partie pour éviter que la nouvelle ne se répande dans tout le palais. Le journaliste glisse au passage que l'actrice américaine, héroïne de la série Suits et déjà mariée par le passé, a fait forte impression à ses beaux-parents en puissance, le prince Charles et la duchesse Camilla.

A la recherche du "home" idéal

La suite logique, pour les amoureux, serait à présent d'emménager ensemble. Pas facile avec des carrières respectives qui les attachent, l'une à Toronto, où elle était de retour cette semaine pour le tournage de la série qui a fait d'elle une star dans la peau de Rachel Zane, l'autre à Londres, camp de base de ses activités royales. Certes, tous deux ont multiplié les vols transatlantiques depuis plus d'un an, Meghan Markle en particulier venant régulièrement séjourner au Nottingham Cottage que le prince Harry occupe au sein du complexe du palais de Kensington ; mais ce n'est pas l'idéal pour bâtir une vie à deux. Et justement, un projet d'installation serait à l'étude...

Des sources connectées à la famille royale ont ainsi révélé au Daily Mail que le prince Harry et Meghan Markle prospecteraient du côté des Costwolds (ouest du pays), région dans laquelle se trouve Highgrove House, résidence privée du prince Charles, et à laquelle son fils serait très attaché. Meghan, elle, serait conquise par le charme rustique de ces parages vallonnés qui ont les faveurs de la bonne société londonienne - les classes aisées et des personnalités telles que les Beckham, Kate Moss ou Stella McCartney y ont des propriétés. "Il cherche une nouvelle maison dans cette zone. Avant Meghan, il regardait vaguement du côté du Norfolk [où William et Kate ont profité pendant quelques années d'Anmer Hall, à Sandringham, NDLR], mais ne trouvait pas ce qu'il voulait. Maintenant, avec son apport à elle, il a relancé sa recherche", affirme un "bon ami" du prince Harry. Avec sa fortune personnelle estimée à environ 35 millions d'euros et le pécule de Meghan, qui aurait engrangé près de 5 millions d'euros dans sa carrière d'actrice, il y a matière à trouver... Les Range Rover aux vitres teintées conduits par ses gardes du corps ont été repérés à plusieurs reprises ces derniers mois dans les environs de villages comme Cirencester - où William et Harry jouent de temps à autre au polo - tandis que des locaux ont pu à l'occasion voir le prince se payer une bière dans un pub du coin.

"Il n'est pas surprenant qu'Harry veuille vivre là où il se sent chez lui, commente un habitant du voisinage d'Highgrove House. Il a vécu toute sa vie dans les Costwolds et revient souvent y rendre visite à son père. Après la mort de sa mère, c'est devenu un sanctuaire. Quand les garçons sont entrés dans l'adolescence, Charles a acheté plusieurs maisons dans la région en pensant qu'ils pourraient en vouloir une un jour." Sauf qu'Harry préfèrerait acheter son propre bien. Et il peut compter sur ses amis pour l'aider à trouver la perle rare : entre les tuyaux des uns et des autres et l'expertise de VanHan, agence immobilière fondée par Thomas van Straubenzee, qui fait partie de sa sphère intime, aucune opportunité ne devrait lui échapper.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kate Middleton, les looks de la princesse la plus stylée !
Kanye West bête de mode, marathon de défilés avant de retrouver Kim pour une soirée en amoureux
Brad et Angelina Jolie, plus amoureux que jamais après l'épreuve