Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Who's Who 2015 : Tahar Rahim et les petits nouveaux de l'élite française...

Créé en 1953, le Who's Who est le dictionnaire biographique de ceux qui comptent en France. Ce jeudi, paraît sa 61e édition chez Laffite-Hébrard. Parmi les 22 312 personnalités du monde des affaires, de la politique, de la haute fonction publique, des armées, des arts, des médias et de la recherche, 890 petits nouveaux (23% de femmes, une proportion en progression) dont Tahar Rahim et François-Xavier Demaison.

Jacques Audiard nous l'a présenté en 2009 dans Le Prophète. Pour ce rôle, Tahar Rahim réussit l'exploit de décrocher deux César d'un coup : celui la révélation masculine et celui du meilleur acteur. Depuis, il s'est fait discret avant de revenir en force en 2013 avec Le Passé d'Asghar Farhadi et Grand Central de Rebecca Zlotowski, deux films célébrés à Cannes. Actuellement à l'affiche de l'attendu Samba, on le retrouvera bientôt en Père Noël cambrioleur, mais surtout dans The Cut, prochain film du réalisateur allemand multirécompensé Fatih Akin.

Un autre acteur fait son entrée au Who's Who, François-Xavier Demaison. Son parcours pourrait faire un très bon film : ancien auditeur dépressif dans la finance, il plaque tout pour revenir à ses premières amours, le théâtre. Il rencontre le succès sur scène et obtient une nomination au César de la révélation masculine en 2009 pour le biopic de Coluche. Il est actuellement en tournée dans toute la France avec son spectacle Demaison s'évade.

N'en déplaise à l'ancienne ministre Nicole Bricq qui avait qualifié le dîner d'État servi en l'honneur du président chinois de "dégueulasse", le chef de l'Élysée et meilleur ouvrier de France Guillaume Gomez fait lui aussi son entrée au Who's Who. Dans la foulée du scandale Bricq, le jeune chef de 36 ans avait présenté sa démission au président Hollande qui l'avait refusée. Gomez a reçu l'entier soutien de ses pairs, à commencer par son prédécesseur Bernard Vaussion.

Autre entrée notable, celle de la délicieuse Marina Carrère d'Encausse qui chaque jour lutte avec beaucoup de dignité pour garder son sérieux au côté de Michel Cymès dans Le Magazine de la santé sur France 5. Remarquons enfin l'arrivée de Michaël Goldman, cofondateur du label My Major Company au succès inégalé. Son père, Jean-Jacques Goldman, a quant à lui toujours refusé d'apparaître dans le dictionnaire. Le Who's Who 2014 comporte 2500 pages, pèse 4,2 kilos et vous coûtera 650 euros. C'est le prix de sa précision : "Chaque notice biographique est certifiée par l'intéressé mais aussi vérifiée point par point par nos services, a expliqué à l'AFP l'éditeur Antoine Hébrard. Malgré Internet, le Who's Who demeure une référence."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Jessica Biel, la chérie de Justin Timberlake dévoile son arme secrète : un sourire ravageur
Naomi Watts en Lady Diana s'invite à Paris
Redécouvrez "la dame qui ne connaît pas Kanye West" !