Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Ça fait très mal" : Marie-Sophie Lacarrau se livre en détails sur son infection rare

"Ça fait très mal" : Marie-Sophie Lacarrau se livre en détails sur son infection rare
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
21 photos
L'inquiétude avait gagné les téléspectateurs du JT de TF1. Marie-Sophie Lacarrau, atteinte d'une infection rare, était contrainte de laisser sa place à son joker Jacques Legros le temps de se remettre. Bientôt de retour, la journaliste de 46 ans a livré pour la première fois des détails sur sa maladie.

TF1 et le public comptait les jours avant l'annonce d'un retour de Marie-Sophie Lacarrau dans le fauteuil du JT de 13 heures. La patience a payé. Ce jeudi 12 mai, la journaliste de 46 ans a annoncé au Parisien qu'elle serait bel et bien de retour sur la chaîne le 16 mai prochain : "J'ai juste envie de retrouver les téléspectateurs, de retrouver le lien que j'avais commencé à créer avec eux. Et qui a été stoppé net. (...) Je vais tellement mieux ! Enfin, je regarde devant et plus derrière. Savoir que je reprends l'antenne lundi suffit à mon bonheur."

Ce bonheur, Marie-Sophie Lacarrau a bien cru devoir faire une croix dessus. En janvier dernier, la présentatrice laissait les rênes de son journal à Jacques Legros pour des soucis de santé. Un petit problème plus grave que prévu : "Avant les vacances, j'ai rencontré des difficultés avec mes lentilles de contact. Certains jours, je les supportais moins. J'en porte depuis des années, cela m'était déjà arrivé et je ne me suis pas inquiétée. Mais entre Noël et le jour de l'An, je n'ai plus supporté la lumière, du jour au lendemain. J'ai consulté" précise-t-elle toujours au Parisien.

Impossible d'imaginer que ce serait si long, si douloureux

Le diagnostic finit par tomber. Marie-Sophie Lacarrau est atteinte de "kératine amibienne", une maladie rare qui touche moins de 100 personnes par an France : "C'est une infection de la cornée par des amibes, des parasites présents dans l'eau du robinet. La combinaison fatale a été : lentille et eau du robinet. Une fois sur l'oeil, la lentille fait couvercle et les parasites s'installent, attaquent. Cette maladie de l'oeil est classée comme rare et sévère." Malgré les soins, la maman de Malo et Tim affirme avoir "beaucoup souffert" : "Vous avez l'impression d'avoir des graviers ou des bouts de verre dans l'oeil. La douleur irradie dans la tête et dans les dents. Impossible d'imaginer que ce serait si long, si douloureux, avoue-t-elle. Quand elle dysfonctionne, votre cornée se gorge d'eau et elle éclate. Ça fait très, très mal. Je suis aussi passée par là. C'était une sale période."

Après deux premiers mois passés dans le noir, le traitement commence à faire effet et Marie-Sophie Lacarrau voit la situation s'améliorer : "Il a fallu réhabituer mon oeil à la lumière, le rééduquer. Au départ je portais des lunettes de soleil puis j'ai commencé à les enlever. Mon oeil a repris ses habitudes avec une lumière environnante. Il l'accepte désormais" précise-t-elle. C'est donc en pleine forme et avec l'aval du corps médical qu'elle s'apprête à reprendre sa place qui lui a tant manquée : "Quand on est frappé par une telle épreuve, ça coupe les jambes et soit on plonge, soit on rebondit plus haut. Moi, je rebondis plus haut. Aujourd'hui, je me sens plus forte et bourrée d'énergie. J'ai toujours été sereine. Là, je reviens encore plus zen." Son public l'est au moins tout autant qu'elle désormais !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image