Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Five", avec Pierre Niney en dealer : Bande-annonce de la comédie de l'année !

11 photos
Lancer le diaporama
Un vrai film de potes, aussi drôle que pertinent et bien écrit.

Le 30 mars sortira en salles le buddy-movie Five, d'Igor Gotesman. Acolyte de longue date de Pierre Niney sur la pastille Casting(s), le jeune metteur en scène a décidé de réaliser son premier métrage, Five, adapté d'un court éponyme qu'il avait fait par le passé. Devant la caméra, se retrouve une véritable bande de potes emmenée par l'excellent Pierre Niney.

Présenté au dernier Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez, Five est une pépite bourrée d'humour et de vérités. Ancré dans son temps, le film dépeint une bande de cinq jeunes dont le rêve est d'habiter ensemble, en colocation. Lorsque l'occasion d'emménager se présente, Julia, Vadim, Nestor et Timothée n'hésitent pas une seule seconde, surtout quand Samuel se propose de payer la moitié du loyer ! À peine installés, Samuel se retrouve sur la paille mais décide de ne rien dire aux autres et d'assumer sa part en se mettant à vendre de l'herbe. Mais n'est pas dealer qui veut et quand tout dégénère, Samuel n'a d'autres choix que de se tourner vers la seule famille qu'il lui reste : ses amis !

Avec son lot de blagues parfois potaches, de rebondissements, de trips et de situations plus que cocasses, Five devrait s'en nul doute ravir le public et s'imposer comme la comédie de ce début d'année – car après tout, ce serait amplement mérité. Pierre Niney excelle en dealer, François Civil est à mourir de rire en fumeur d'herbe nonchalant et piètre séducteur, les caméos (notamment une Fanny Ardant comme vous ne l'avez jamais vu) tout aussi brillamment amenés, et l'ensemble fonctionne à merveille, avec une véritable complicité qui s'en ressent à l'écran. Yeppaaa !

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image