Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Insupportable", "infamant"... Anne-Sophie Lapix agace Marine Le Pen en direct, l'argent au coeur du clash

"Insupportable", "infamant"... Anne-Sophie Lapix agace Marine Le Pen en direct, l'argent au coeur du clash
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
9 photos
La présentatrice du journal de vingt heures de France 2 était l'une des intervenantes de l'émission "Elysée 2022" qui recevait Marine Le Pen. La journaliste, qui était la première à interroger la leader du RN, ne l'a pas ménagée. Et celle-ci a répondu sur un ton aussi outré que solennel.

Échange tendu entre Anne-Sophie Lapix et Marine Le Pen, lors de l'émission Elysée 2022 ce jeudi 3 mars. Ce prime time politique, prévu à l'origine la semaine précédente mais décalé en raison de l'entrée en guerre de la Russie contre l'Ukraine, a démarré sur les chapeaux de roues avec l'interview de la candidate RN pour la présidentielle faite par la présentatrice du journal télévisé, sur fond de guerre en Ukraine et de relations avec Vladimir Poutine.

Anne-Sophie Lapix a rappelé à Marine Le Pen et aux téléspectateurs la dette que son parti doit - 8 millions d'euros - à la Russie : "Vous avez emprunté de l'argent en 2014 à une banque. Aujourd'hui, cette dette appartient à la société Aviazapchast qui est dirigée par d'anciens militaires russes. Vous n'avez pas remboursé en huit ans. Comment on revendique son indépendance quand on doit huit millions aux amis de Poutine ?" Le ton était donné pour démarrer !

Marine Le Pen lui rétorque, le ton grave : "Madame votre question est insupportable, sur le ton que vous utilisez. Elle est insupportable parce qu'elle touche des choses qui touchent directement à mon honneur et à ma considération. Merci de m'autoriser à vous rappeler que ce prêt a été fait auprès d'une banque privée tchéquo-russe en 2014 parce qu'aucune banque, ni française, ni européenne, ne souhaitait nous prêter de l'argent. C'est d'ailleurs en raison de ce blocage qu'Emmanuel Macron [qui s'est finalement déclaré candidat, NDLR] a fait voter la banque de la démocratie qui, malgré qu'elle ait été votée [sic], a été mise à la poubelle. Ce prêt n'a financé aucune campagne. Il a été fait à 6% d'intérêt", continue la femme politique, coupée par la journaliste qui rappelle que ce taux était celui en vigueur pour tous.

Marine Le Pen poursuit : "Il se trouve que cette banque, qui n'était pas une banque d'état, a fait faillite. Si elle l'avait été, elle n'aurait pas fait faillite. Elle a été rachetée par une société sur laquelle je n'ai pas le contrôle. Nous remboursons, sous la surveillance de la commission des comptes de campagne des échéanciers qui sont les nôtres."

En insistant sur l'endettement du Rassemblement national, Anne-Sophie Lapix appuie là où ça fait mal pour Marine Le Pen. "Pourquoi vous n'arrivez pas à gérer ce parti et à limiter cette dette ?", demande celle qui ne se démonte jamais devant les candidats politiques depuis le début de la campagne. "Comprenez tout de même que votre question est infamante. Parce que vous mettez en cause notre indépendance. Quand on met en cause l'indépendance politique d'un dirigeant, patriote comme je le suis, je trouve ça infamant", assène l'invitée politique, sans répondre sur le fond.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image