Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Le manque de mon père est violent" : Izia Higelin face au poids du deuil

"Le manque de mon père est violent" : Izia Higelin face au poids du deuil
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
22 photos
Quatre ans après la mort de Jacques Higelin, la douleur de l'absence est encore vive pour ses enfants. Sa fille Izia tout particulièrement. À l'aube de la sortie de La Vitesse, son 5ème album, l'artiste s'est confiée sans fard sur son deuil et sur le poids que représente désormais l'amour de son papa.

La musique, Izia Higelin l'a dans le sang depuis toute petite. Fille du célèbre Jacques Higelin, la jeune femme de 31 ans a baigné dans l'univers magique et féérique que l'artiste a créé autour de lui. Malgré des apparitions au cinéma, c'est dans la chanson qu'Izia Higelin s'épanouit finalement le plus. Le 3 juin prochain, deux ans après la sortie de Citadelle, la chanteuse dévoilera l'intégralité de La Vitesse, son 5ème opus empreint de mélancolie et d'amour, comme seul son père savait lui donner.

Il y a quatre ans, le 6 avril 2018 exactement, Izia Higelin et ses frères que sont Arthur H et Kên, perdaient leur papa. Les causes de la mort n'ont jamais été révélées mais le constat reste le même des années plus tard : le manque est saisissant. Au cours d'une interview accordée au magazine Psychologies, Izia Higelin est revenue sur cette blessure qui ne cicatrisera jamais : "J'ai été élevée par quelqu'un d'exceptionnel. Un artiste, hypersensible comme moi, un poète, un père qui m'aimait d'un amour absolu. C'est un magnifique cadeau, mais c'est aussi un poids. Parce que quand tu perds cette personne que tu aimais plus fort que tout, tu ne peux plus jamais être la même personne."

Ça me fera boiter toute ma vie

Malgré toute la volonté du monde, Izia Higelin avoue que désormais, la route sera toujours plus compliquée qu'avant : "Le manque de mon père est violent, admet-elle. Celui de son regard sur moi est un vide que rien ni personne ne peut combler. Ça me fera boiter toute ma vie. Mais c'est comme ça. Ça aussi, ça fait partie de moi, et je le mets dans ma musique ou dans mon rapport avec les gens. Après, connaître la mort de près, c'est aussi prendre conscience de la beauté et de la fragilité de l'existence. Ça t'ouvre un spectre incroyable. Moi, je me sens connectée à lui en permanence."

Ce manque d'amour, Izia Higelin le comble autant qu'elle le peut avec son fils de 3 ans, né de sa relation avec Bastien Burger, son producteur. Dans le même entretien, Izia Higelin révèle d'ailleurs qu'ils ne sont plus en couple : "Le lien que j'ai avec lui est ma plus belle réussite. C'est mon âme soeur - ou mon âme frère. On se dit souvent qu'on s'était rencontrés pour faire un enfant et de la musique tous les deux, et on l'a fait. (...) Nous avons créé une autre forme d'amour." Comme quoi, l'amour est la réponse à tout !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image