Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Respectez la règle du jeu" : Gabriel Attal recadré en direct dans un débat très tendu !

"Respectez la règle du jeu" : Gabriel Attal recadré en direct dans un débat très tendu !
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
9 photos
Le journaliste Maxime Switek qui a coanimé le débat sur BFMTV durant l'entre-deux-tours des législatives a dû hausser le ton pour ramener l'ordre aux discussions. S'adressant à Gabriel Attal (LREM), il s'en est pris aussi à Clémentine Autain (LFI) qui ne laissait pas non plus le débat avancer ce jeudi 16 juin 2022.

Quelques jours avant le second tour des législatives, la majorité présidentielle, le Rassemblement national et la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale ont débattu ce 16 juin 2022 sur BFMTV. Au programme : canicule, pouvoir d'achat, retraites, crise des hôpitaux... Devant les journalistes Aurélie Casse et Maxime Switek, trois personnalités issues de chaque bord ont tenté d'argumenter devant les caméras : Gabriel Attal (LREM), Jordan Bardella (RN) et Clémentine Autain (Nupes) se sont affrontées, non sans tension. De quoi donner du fil à retordre aux animateurs !

Après une abstention historique de 52,49% dimanche dernier, 10 points au-dessus du premier tour des législatives de 2012, Gabriel Attal a reconnu "une abstention trop importante" et appelé à "une participation des Français aux élections". Pas de quoi convaincre Jordan Bardella qui a dénoncé "un président qui n'aime pas les campagnes électorales". Clémentine Autain a appelé de son côté à la "mobilisation générale", en insistant à l'appel aux urnes pour les plus jeunes. 7 personnes entre 18 et 25 ans sur 10 se sont abstenues le 10 avril dernier.

Les sujets de désaccord sont nombreux entre chaque parti, difficile d'avoir un échange audible durant ce débat. Maxime Switek doit s'imposer pour se faire entendre quand les invités s'éloignent trop des sujets attendus. "Non, non, non ! Question très simple, Gabriel Attal s'il vous plaît, respectez la règle du jeu, sinon ça ne sert à rien", clame le présentateur. Le récent ministre délégué aux Comptes publics se justifie : "Il y a beaucoup d'autres questions, je pense que ça intéresse les Français parce que c'est leurs impôts." Puis, c'est contre Clémentine Autain qu'il doit intervenir : "On a parlé des impôts, on a parlé des retraites. Sujet important pour ceux qui nous regardent ce soir, les retraites."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image