Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Son coeur va s'arrêter..." : En larmes, Shanna Kress décide d'avoir recours à une IVG pour l'un de ses bébés

"Son coeur va s'arrêter..." : En larmes, Shanna Kress décide d'avoir recours à une IVG pour l'un de ses bébés
Par Anouchka Volkov Rédactrice
Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid.
12 photos
Shanna Kress et Matijas Jonathan ont dévoilé les résultats de l'amniocentèse réalisée il y a quelques jours. Sous le choc, le couple a révélé leur décision de réaliser une IVG pour l'un de leurs jumeaux. En pleurs, les amoureux ont expliqué les différentes raisons de ce choix difficile.

Depuis le début de sa grossesse gémellaire, Shanna Kress partage son quotidien de femme enceinte avec son compagnon Matijas Jonathan sur la chaîne YouTube Un mec, Une meuf. Après une analyse réalisée par leur gynécologue, qui venait d'avoir des résultats d'une prise de sang, le couple a appris qu'un ou deux de leurs bébés risquaient d'être atteint(s) de trisomie 21. Après avoir subi une amniocentèse le 2 juin dernier, le couple a enfin dévoilé les résultats. "On a le résultat. (...) Il y a un des deux foetus qui n'a rien et l'autre qui a la trisomie 21". Après avoir pleuré ensemble l'un contre l'autre, les amoureux ont confié leur ressenti.

"C'est très très dur parce qu'on était dans l'attente. On a des réponses mais c'est pas facile", indique l'ancienne candidate de télé-réalité. "On a appris que l'un de nos bébés avait la trisomie 21 et on a eu besoin de quelques heures pour pleurer, pour se prendre dans les bras, pour discuter", ajoute son compagnon. "C'est une nouvelle qui est triste mais il y en a un des deux qui va très bien. C'est ce qu'on se disait avant cette nouvelle là on ne réalisait pas que c'était une chance d'avoir un enfant. On a réalisé qu'avoir un enfant c'est pas si simple", explique ensuite le couple.

On le fait pour nos raison à nous

"Nous avons décidé de ne garder qu'un enfant. C'est pas facile parce qu'il va y en avoir un son coeur va s'arrêter, il y en a quand même un qui va naître et c'est une chance. C'est pas facile de se dire qu'il y en a un son coeur va s'arrêter", ajoute Matijas Jonathan en pleurs. "Oui parce qu'en fait la décision tu dois signer un papier il faut que ce soit toi qui soit demandeur de cela, le médecin ne peut pas te demander ': Qu'est ce que vous voulez faire ? C'est à dire c'est toi qui signe l'arrêt du coeur de ton enfant. C'est pas facile. Je pense que c'est déjà notre cas à tous les deux, même si il n'est pas là, on l'aime déjà. On avait déjà imaginé qu'il serait là, on avait fait des plans donc c'est pas simple mais on le fait pour nos raison à nous. Cela nous appartient. On demande à personne d'autre. On n'attend pas l'approbation de qui que ce soit. On le fait parce que c'est nous deux et que ce sera nous deux avant tout."

Peiné, le couple poursuit : "On souhaite beaucoup de courage pour tous les parents qui ont un enfant atteint de trisomie mais c'est juste que faire autrement c'est compliqué. On sait pertinemment que dans ce monde déjà échapper à la méchanceté des gens c'est pas facile et je pense qu'il suffira de regarder les commentaires sur les réseaux sociaux pour s'en rendre compte. Ensuite, c'est pas facile d'être différent. Et en plus de cela on a des jumeaux. Donc ça veut dire que tu ne dois pas léser l'un mais tu dois faire en sorte que l'autre se sente à sa place. Si nos deux enfants étaient nés et qu'on aurait dû faire avec, on aurait fait avec, on l'aurait aimé de toutes nos forces. On aurait fait en sorte qu'il soit le plus heureux du monde."

A la fin de leur vidéo, le couple indique avoir pris rendez-vous dimanche à l'hôpital pour faire une IVG sur le bébé atteint de trisomie 21.

Peiné, le couple poursuit : "On souhaite beaucoup de courage pour tous les parents qui ont un enfant atteints de trisomie mais c'est juste que faire autrement c'est compliqué. On sait pertinemment que dans ce monde déjà échapper à la méchanceté des gens c'est pas facile et je pense qu'il suffira de regarder les commentaires sur les réseaux sociaux pour s'en rendre compte. Ensuite, c'est pas facile d'être différent. Et en plus de cela on a des jumeaux. Donc ça veut dire que tu ne dois pas léser l'un mais tu dois faire en sorte que l'autre se sente à sa place. Si nos deux enfants étaient nés et qu'on aurait dû faire avec, on aurait fait avec, on l'aurait aimé de toutes nos forces. On aurait fait en sorte qu'il soit le plus heureux du monde." A la fin de leur vidéo, le couple indique avoir pris rendez-vous dimanche à l'hôpital pour faire une IVG sur le bébé atteint de trisomie 21.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image