Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Action discrète : Patrick Bruel et Franck Dubosc gênés par le délire Nollywood...

7 photos
Lancer le diaporama

Fini les cagoules pour Thomas Séraphine et Maxime Charden. Après avoir milité dans les rangs d'Action discrète durant dix ans sur Canal+, les deux trublions se lancent dans une nouvelle aventure : le cinéma. Avec un projet de long métrage complètement barré, intitulé Lost in Nollywood, que le duo espère financer grâce aux contributions des internautes du site de crowdfunding MyMajorCompany.com.

Pendant que leurs anciens complices Sébastien Thoen (Le Grand Journal) et Julien Cazarre (J+1 sur Canal+ Sport) s'illustrent toujours à la télé, Thomas Séraphine et Maxime Charden ont donc choisi de goûter au grand écran. Mais que les fans d'Action discrète se rassurent, l'esprit décalé de la bande perdure toujours dans Lost in Nollywood. Le film raconte en effet l'histoire d'un duo (interprété par eux-mêmes) qui voient son idée de film recalée par les plus grands producteurs et décide de réaliser son chef d'oeuvre au seul endroit au monde où l'on peut tourner une "super production" pour 15 000 euros : Nollywood, dans un quartier de Lagos au Nigeria, seconde ville au monde en termes de production cinématographique, juste derrière Bollywood.

Avec ce projet de film complètement barré "à mi-chemin entre Lost in la Mancha et Borat", Thomas Séraphine et Maxime Charden (dont on connaît moins le visage puisqu'il était derrière la caméra d'Action discrète) souhaitent ainsi "porter la magie de Lagos et de Nollywood sur grand écran" et évoquer l'absurde situation de deux Européens qui "ont besoin des Africains pour réussir leur projet, et non pas l'inverse", pour une fois. On peut y voir quelques images dans la très amusante vidéo de présentation tournée par le duo, qui a fait appel à quelques guests de choix comme Philippe Lavil, Patrick Bruel, Franck Dubosc ou encore Philippe Risoli (!), faisant mine de refuser de participer à Lost in Nollywood.

Un pitch alléchant et original qui est désormais entre les mains des internautes de MyMajorCompany. Thomas Séraphine et Maxime Charden - le fils du regretté Eric Charden - ont en effet besoin de 60 000 euros - 3000 euros ont déjà été récoltés - pour pouvoir sortir en toute liberté artistique leur Lost in Nollywood. Des internautes qui comme le veut la règle très à la mode du crowdfunding recevront évidemment une partie des bénéficies et des cadeaux à la fonction de leur participation. À noter que pour pousser l'originalité jusqu'au bout, le duo compte d'ailleurs réaliser J'ai failli tourner Lost in Nollywood avec les contributeurs si le projet ne se concrétise pas ! Et à voir le pitch et la présentation du projet, ce serait plutôt dommage...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image