Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Jubillar : Cédric avait-il vraiment caché les sex-toys de Delphine ? Il s'explique !

Affaire Jubillar : Cédric avait-il vraiment caché les sex-toys de Delphine ? Il s'explique !
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Devant les juges, Cédric Jubillar a été amené à parler de sex-toys. Une façon de comprendre comment fonctionnait le couple qu'il a formé avec Delphine, l'infirmière de Cagnac-les-Mines qui a brutalement disparu. Sa personnalité de provocateur ressort une nouvelle fois.

Afin de creuser la personnalité enfantine du Cédric Jubillar, suspect numéro 1 dans la disparition de sa femme Delphine, les juges d'instruction ont donc posé mille et une questions sur celui qui est détenu depuis plus d'un an en détention provisoire pour homicide par conjoint. Même face à la justice, il ne craint pas d'abuser des provocations...

Face au psychiatre chargé de l'expertiser, Cédric Jubillar parle sans grand mal de son côté trop enfantin, ou immature. Il donne ainsi l'exemple de ses moments de jeu avec leur fils Louis dans des propos rapportés par Libération : "Delphine me le reprochait, comme lorsque je construisais un mur de Lego pour le casser avec des [petites] voitures. Elle me demandait si j'avais 5 ans." Mais cette anecdote n'est pas la plus manifeste de son tempérament immature. Et quand les juges l'interrogent sur son intimité avec Delphine et lui demandent s'il est vrai qu'il a confisqué les sex-toys de son épouse, il répond, d'après Libération : "J'ai repris mes jouets." Le Parisien avait ajouté des précisions sur cette "anecdote" : "C'est moi qui lui avais acheté (ndlr, les jouets sexuels), donc si elle en voulait, elle avait qu'à aller s'en acheter."

La sexualité du couple est scrutée pour les besoins de l'enquête, car la piste du crime conjugal est la principale selon la justice. Il faut donc avoir tous les éléments possibles sur leur vie de couple pour comprendre quel aurait pu être le mobile de l'accusé. Avant de disparaître subitement dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar née Aussaguel était en procédure de divorce par consentement mutuel du père de ses deux enfants. Elle avait par ailleurs rencontré un autre homme, vivant à Montauban, et avec qui elle espérait s'installer à partir de l'année 2021. Sa soirée dans sa maison, avec ses petits et son futur ex-mari, a connu une tournure mystérieuse, puisque l'on ne sait toujours pas, après un an et demi de recherches, ce qui est arrivé à l'infirmière du Tarn dont le corps reste introuvable.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image