Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Affaire Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais : les preuves accablantes qui ont bousculé l'enquête

Affaire Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais : les preuves accablantes qui ont bousculé l'enquête
Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
12 photos
Le 27 août 2017, la jeune Maëlys a disparu. Elle a été tuée par Nordahl Lelandais, un invité de dernière minute du mariage où ils se sont croisés. Il aura fallu du temps avant que l'individu n'avoue les faits, confronté à des preuves qu'il ne pouvait plus contester. "7 à 8" est revenu sur l'affaire...

Il y a cinq ans, disparaissait durant un mariage la jeune Maëlys, 9 ans et toute sa vie devant elle. Depuis, ses parents et sa soeur Colleen vivent dans la douleur d'avoir perdu un être si cher et de continuer à vivre. Ils ont dû surmonter une enquête et un procès particulièrement difficiles, en raison de la personnalité de l'accusé Nordahl Lelandais qui a longtemps nié les faits et dément encore aujourd'hui toute agression sexuelle sur la jeune victime. L'émission 7 à 8 sur TF1 ce 21 août 2022 est revenue sur cette terrible affaire, laissant la parole aux deux parents, Jennifer et Joachim, et en reconstruisant le travail des enquêteurs. Notamment en revenant sur les preuves qui ont fait basculer le discours de celui qui était le suspect numéro 1.

Quand les enquêteurs reconstruisent le récit de la soirée au cours de laquelle a disparu Maëlys, un individu fait rapidement surface : l'invité de dernière minute, Nordahl Lelandais. Il intrigue car il a des griffures et il a nettoyé méticuleusement sa voiture dans une station le lendemain du mariage pendant plus de deux heures. Quatre jours après, il est placé en garde à vue pendant 36h. Il avoue s'être absenté durant le mariage, mais soi-disant pour changer son bermuda taché de vin et dit avoir lavé sa voiture car il devait la vendre. Les enquêteurs retrouvent l'acheteur. Le suspect pense être tiré d'affaire, mais le lendemain, il est écroué pour enlèvement et séquestration : on a découvert qu'il a utilisé un produit spécial pour brouiller l'odorat des chiens, un détergent pour jante, mais aussi des traces ADN de Maëlys sur la commande des phares.

Pourtant, Nordahl Lelandais continue de nier avoir tué l'enfant. Il raconte simplement qu'elle a voulu monter dans sa voiture pour voir ses chiens. Deux mois après, une vidéo de surveillance apporte de nouveaux éléments. Un véhicule similaire au sien a été vu sortant du village durant la fameuse nuit : une passagère à robe blanche, comme Maëlys est bien visible. Il faudra attendre une autre preuve pour que l'homme craque et avoue. L'institut de recherche de la gendarmerie criminelle qui examine sa voiture et la désosse totalement. Si les projections primaires ont été effacées, il reste les secondaires comme l'explique un responsable : "On a recherché les microprojections des gouttes qui éclatent. Elles sont masquées, cachées difficiles d'accès mais on les retrouve toujours." Dans le coffre, il y a donc des traces de sang, très fine. Analysées, elles ont permis l'identification de la petite victime. L'avocat de Nordahl Lelandais, Alain JaKubowicz, rapporte ainsi la découverte à son client qui avoue ensuite son implication et mène vers les gendarmes vers la dépouille.

Le 18 février 2022, Nordahl Lelandais a été condamné à la perpétuité assortie d'une peine de 22 ans de sûreté pour enlèvement et meurtre, ainsi que pour agression sexuelle sur ses deux petites cousines.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image